Allemagne-L'AfD prône le rapatriement de 500.000 réfugiés syriens

le
0
    BERLIN, 9 novembre (Reuters) - Le parti d'extrême droite 
Alternative pour l'Allemagne (AfD) a préconisé jeudi le 
rapatriement d'un demi-million de réfugiés syriens installés en 
Allemagne, estimant que la guerre était pratiquement terminée et 
rappelant que le président Bachar al Assad les avait appelés à 
retourner au pays. 
    La proposition faite par l'AfD est sa première depuis que ce 
parti a fait son entrée au Bundestag, dans la foulée des 
élections législatives du 24 septembre. 
    L'armée syrienne a clamé victoire jeudi dans sa guerre 
contre l'organisation Etat islamique (EI), en déclarant que la 
reconquête de la dernière ville aux mains des djihadistes, Albou 
Kamal, marquait l'effondrement de trois ans de domination sur la 
région. ( ) 
    Bien que l'AfD soit le troisième parti représenté à la 
chambre basse du parlement, sa proposition n'a presque aucune 
chance d'être acceptée par les partis traditionnels, dont les 
conservateurs de la CDU/CSU, qui refusent de travailler avec la 
formation d'extrême droite. 
    Dans sa proposition, l'AfD suggère que le futur gouvernement 
allemand entame le plus vite possible des discussions avec les 
autorités syriennes pour trouver un accord de rapatriement des 
réfugiés. 
    "Cet accord doit garantir que les personnes de retour soient 
acceptées en Syrie et installées seulement dans des régions 
sûres", a déclaré le parti AfD dans un communiqué, ajoutant que 
Damas devait s'engager à ne pas persécuter les citoyens qui ont 
fui leur enrôlement dans l'armée. 
    Le communiqué, signé par les deux codirigeants du parti, 
Alexander Gauland et Alice Weidel, ajoute que le régime syrien 
doit coopérer avec l'Allemagne au financement des rapatriements, 
qui, estime l'AfD, ne doivent rien coûter aux réfugiés. 
    Les Verts, qui négocient pour participer à une future 
coalition de gouvernement dirigée par la chancelière Angela 
Merkel, ont jugé que la proposition de l'AfD montrait que ce 
parti était "irresponsable, inhumain et cruel". 
    Depuis le début de l'année, 156.000 personnes ont fait une 
demande d'asile en Allemagne. Dans plus de 25% des cas, il 
s'agit de Syriens, selon des statistiques communiquées jeudi par 
le ministère allemand de l'Intérieur. 
 
 (Riham Alkousaa; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant