Allemagne-Italie 1970, vraiment le match du siècle ?

le
0
Allemagne-Italie 1970, vraiment le match du siècle ?
Allemagne-Italie 1970, vraiment le match du siècle ?

L'Allemagne va de nouveau goûter à son poison italien. Peu importe le niveau de la Nazionale, elle reste un cauchemar pour la Mannschaft. D'autant plus qu'elle s'est permise de remporter le " match du siècle " - décrété par un jury de 50 personnalités - lors du Mondial 1970 au Mexique. Depuis, toutes les confrontations rejouent cette guerre des mémoires et en rajoutent dans la saga.

A tous ceux qui se sont demandés comment la France avait pu laisser filer la victoire à Séville en 1982 contre une Allemagne qui prenait l'eau, une réponse s'impose : l'Italie avait déjà gagné ce match en 1970, contre ces mêmes et diaboliques adversaires, dans des circonstances assez similaires. "Les Allemands, c'étaient nous" aurait lancé Angelo Domenghini à la sortie du terrain, avec un certain talent divinatoire finalement. Nous voici donc au coeur des merveilleuses contradictions du rapport entre le foot et la mémoire collective qui, comme l'expliquait le sociologue Maurice Halbwachs, " ne conserve pas le passé, mais elle le reconstruit à l'aide des traces matérielles, des rites, des traditions qu'il a laissés, et aussi à l'aide des données psychologiques et sociales récentes, c'est-à-dire avec le présent ".

Plaque commémorative au Estadio Azteca


Bref, peu importe la réalité de ce qu'il s'est effectivement passé lors de ces 120 minutes, la trace laissée dans les coeurs et les narrations familiales comme la " Partita del Secolo " , ou le "Jahrhundertspiel" de l'autre coté du Rhin, s'impose en terme de " légitimité ", et un million de vue sur Youtube n'y changeront plus rien. L'Estadio Azteca porte ainsi une plaque commémorative qui résume bien cet enjeu : " El Estadio Azteca rinde homenaje a las selecciones de Italia (4) y Alemania (3) protagonistas en el Mundial de 1970, del "Partido del Siglo" 17 de junio de 1970. " (" Le stade Azteca rend hommage aux équipes nationales de l'Italie (4) et l'Allemagne (3), qui ont joué pour cette Coupe du monde de la FIFA 1970, le "Match​​ du siècle". 17 juin 1970. "). Un hommage n'est pas un titre, ni un trophée. C'est presque plus dur à remporter.

Tout d'abord, visiter ce match patrimonial de l'épopée des Coupes du monde constitue un excellent remède contre la fâcheuse tendance au gallicanisme footballistique, qui pousse toujours à ramener l'histoire du football à nos petits traumatismes nationaux. Hors de nos frontières et de l'Hexagone, il existe des rencontres qui ont infiniment plus illuminé leur temps que le drame de Séville ou le coup de boule de Zidane. Pour nos amis germains en particulier, si 1982 ne se révèle être qu'une demi-finale supplémentaire, gagnée certes un peu plus difficilement que prévu, l'injustice de…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant