Allemagne/Indicateurs-Très forte baisse des ventes au détail

le , mis à jour le
1

BERLIN/FRANCFORT, 30 avril (Reuters) - Principaux indicateurs économiques allemands publiés depuis le début du mois: * PLUS FORTE BAISSE DES VENTES AU DÉTAIL DEPUIS DÉC. 2013 30 avril - Les ventes au détail ont chuté de 2,3% en mars, subissant ainsi leur plus forte baisse depuis décembre 2013, mais les données trimestrielles en la matière laissent quand même entrevoir que la consommation des ménage reste un important moteur de la croissance de la première économie européenne. Selon des données publiées jeudi par l'Office fédéral de la statistique, ces ventes ont ainsi augmenté de 3,6% en termes réels sur la période janvier-mars, hausse la plus marquée depuis le premier trimestre 2012. Les économistes avaient anticipé pour le seul mois de mars sur une hausse de 0,4% des ventes au détail, un indicateur connu pour sa volatilité. Sur un an, les ventes au détail ont bondi de 3,5% alors que le consensus était d'une hausse de 3,2%. Tableau de la statistique ID:nB4N0VU01O * L'INFLATION AUGMENTE PLUS QUE PRÉVU EN AVRIL 29 avril - L'inflation s'est maintenue légèrement au-dessus de zéro en avril pour le deuxième mois consécutif en données harmonisées aux normes de l'Union européenne (IPCH), selon une première estimation publiée mercredi. Les prix à la consommation ont augmenté de 0,3% sur un an alors que le consensus Reuters prévoyait une hausse de 0,2%. D'un mois sur l'autre, ils ont reculé de 0,1%, un chiffre conforme au consensus, montrent les chiffres publiés par Destatis, l'institut national de la statistique. Aux normes allemandes, les prix ont augmenté de 0,4% sur un an et reculé de 0,1% d'un mois sur l'autre, des données conformes aux attentes. Tableau de la statistique ID:nL5N0XQ4CD * L'INDICE IFO À SON PLUS HAUT NIVEAU DEPUIS JUIN 2014 24 avril - Le climat des affaires s'est amélioré en avril pour le sixième mois consécutif, à un pic de près d'un an, montre l'enquête mensuelle de l'institut Ifo publiée vendredi, qui témoigne de la vigueur de la première économie de la zone euro en ce début 2015. L'indice Ifo, calculé sur la base d'une enquête auprès d'environ 7.000 entreprises, a atteint 108,6 en avril, son plus haut niveau depuis le mois de juin 2014, après 107,9 en mars. Il est supérieur au consensus Reuters, qui l'attendait à 108,4. Le sous-indice mesurant le sentiment sur la situation actuelle avance également, à 113,9 contre 112,1 en mars (112,0 initialement annoncé), alors que le consensus était à 112,4. Celui sur les anticipations a reculé en revanche, à 103,5 contre 103,9 en mars (inchangé) et inférieur aux attentes (104,5). Tableau: ID:nB4N0VU00P * L'INDICE GFK AU PLUS HAUT DEPUIS OCTOBRE 2001 MAIS INFÉRIEUR AU CONSENSUS 23 avril - Le sentiment du consommateur allemand s'est amélioré à l'approche du mois de mai, ce dernier anticipant une hausse des revenus mais l'incertitude grecque modère quelque peu sa volonté de dépenser. L'indice GfK mesurant ce sentiment s'inscrit à 10,1 en mai conter 10,0 en avril, au plus haut depuis octobre 2001 mais en deçà du consensus Reuters qui le donnait à 10,2. "Le climat de la consommation s'est amélioré mais pas aussi nettement que les mois précédents", observe Rolf Bürkl, chercheur de l'institut de Nuremberg. L'institut observe que les anticipations de revenus sont au plus haut depuis la réunification de 1990. Pourtant le consommateur allemand est un peu moins optimiste pour l'avenir que le mois précédent même si les grands instituts de conjoncture et le gouvernement ont relevé leurs projections de croissance. Ainsi, son appétence à consommer a fléchi pour la première fois en six mois, en raison des incertitudes entourant la Grèce, même si elle reste à un niveau élevé grâce à un chômage faible et à des taux d'intérêt qui n'ont jamais été aussi bas. * PREMIÈRE BAISSE DE L'INDICE ZEW DEPUIS OCTOBRE 2014 21 avril - Le moral des investisseurs et analystes allemands mesuré par l'institut ZEW a accusé une baisse inattendue en avril, la première depuis octobre 2014, les inquiétudes sur l'économie mondiale limitant les perspectives de nouvelle amélioration de l'économie allemande. L'indice ZEW a fléchi à 53,3 ce mois-ci contre 54,8 en mars, niveau qui constituait un plus haut depuis février 2014. Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une progression à 55,3. La composante des conditions actuelles a bondi à 70,2 contre 55,1, dépassant nettement le consensus qui était à 56,0 et inscrivant un plus haut depuis juillet 2011. L'institut ZEW, basé à Mannheim, a interrogé 238 analystes et investisseurs entre le 7 et le 20 avril pour réaliser son enquête. * HAUSSE DE 0,1% DES PRIX PRODUCTEURS EN MARS, -1,7% L'AN 20 avril - Les prix producteurs ont augmenté de 0,1% en mars en Allemagne, comme en février, mais en affichant encore un recul de 1,7% sur un an après -2,1% le mois précédent, selon des données publiées lundi. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,2% en mars sur un mois et une baisse de 1,6% en variation annuelle. * L'INFLATION EN MARS CONFIRMÉE À +0,1% SUR UN AN 15 avril - Les prix de détail ont un peu augmenté en mars en Allemagne après avoir baissé au cours des deux premiers mois de l'année, confirment les données définitives publiées mercredi par l'Office fédéral de la statistique. L'inflation a été de 0,5% en mars d'un mois sur l'autre et de 0,1% sur un an en données harmonisées aux normes de l'Union européenne, des chiffres identiques aux données en première estimation. Selon les normes allemandes, l'inflation a également été de 0,5% en mars et ressort à 0,3% annuellement, confirment les chiffres définitifs. En excluant les coûts de l'énergie, les prix à la consommation ont augmenté de 1% sur un an. Tableau: ID:nB4N0VU00K * REBOND DES EXPORTATIONS EN FÉVRIER 9 avril - Les exportations allemandes se sont redressées en février mais les importations ont augmenté plus rapidement encore, ce qui alimente les doutes au sujet de l'impact du commerce extérieur sur la croissance de la première économie européenne. En données corrigées des variations saisonnières, les exportations ont progressé de 1,5% sur un mois après un recul de 2,1% en janvier, montrent les données publiées jeudi par l'Office fédéral de la statistique. C'est légèrement supérieur au consensus Reuters d'une hausse de 1,0%. Les importations ont pour leur part augmenté de 1,8%, ce qui est davantage que l'accélération de 1,2% attendue par les économistes. L'excédent commercial de l'Allemagne est resté globalement stable à 19,7 milliards d'euros. Tableau ID:nB4N0VU00G * PRODUCTION INDUSTRIELLE DE NOUVEAU EN HAUSSE EN FÉVRIER 9 avril - La production industrielle de l'Allemagne a renoué avec la croissance en février, avec une progression de 0,2% sur un mois après une contraction de 0,4% en janvier, montrent les statistiques publiées jeudi par le ministère de l'Economie. Cette variation est conforme au consensus Reuters. Tableau ID:nB4N0VU00H * BAISSE INATTENDUE DES COMMANDES À L'INDUSTRIE 8 avril - Les commandes à l'industrie ont baissé contre toute attente en février, en raison essentiellement d'une diminution des gros contrats reçus, qui fait suite à une nette baisse des commandes déjà observée en janvier. Cela laisse penser que le secteur manufacturier de la première économie européenne connait un début d'année poussif. Les commandes ont baissé de 0,9% sur le mois, suivant les données publiées mercredi par le ministère de l'Economie. Le consensus Reuters donnait une hausse de 1,5%. Ce recul s'explique en particulier par un tassement de la demande de biens d'équipement et de biens intermédiaires. Le seul bon point est la hausse de 2,9% des commandes de biens de consommation, portées par une forte demande de l'étranger. En janvier, les commandes ont baissé de 2,6%, au lieu de 3,9% en première estimation. Tableau: ID:nB4N0VU00F (Service économique)

 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ssc38 le jeudi 9 avr 2015 à 08:50

    l'allemagne vas vendre au particulier des machines a café moins cher et mais pas de grosse commande au industrie ...2007=2015