Allemagne/Indicateurs-Le moral des ménages stable pour août

le , mis à jour le
0

BERLIN/FRANCFORT, 29 juillet (Reuters) - Principaux indicateurs économiques allemands publiés depuis le début du mois: * LE MORAL DES MÉNAGES INCHANGÉ POUR LE MOIS D'AOÛT 29 juillet - Le moral des ménages allemands pour le mois d'août est inchangé avec des espoirs de meilleurs revenus mais également des craintes concernant les conséquences sur l'économie allemande de l'accord sur la dette grecque, montre l'enquête mensuelle du bureau d'études Gfk publiée mercredi. L'indice, calculé après un sondage auprès de 2.000 Allemands, se maintient à 10,1 points, conformément aux attentes des économistes interrogés par Reuters. Il avait baissé le mois dernier pour la première fois depuis octobre 2014. Le moral des entrepreneurs allemands s'améliore et les ménages s'attendent à des hausses de salaire mais la Grèce pèse sur le climat d'ensemble et inquiète les consommateurs. "Les consommateurs allemands paraissent convaincus que l'accord difficilement obtenu au sujet de la dette grecque aura des conséquences négatives sur l'économie allemande", note Rolf Bürkl, analyste de Gfk. * L'ACCORD GREC FAIT REMONTER L'INDICE IFO EN JUILLET 27 juillet -L'accord conclu entre la Grèce et ses créanciers européens a permis au climat des affaires de rebondir en juillet en Allemagne après deux mois de baisse, selon l'enquête mensuelle de l'institut Ifo. L'indice Ifo, calculé à partir d'un échantillon de 7.000 entreprises, a rebondi à 108,0 ce mois-ci contre 107,5 en juin (révisé de 107,4), dépassant le consensus Reuters qui le donnait à 107,2. Les estimations des économistes s'échelonnaient de 106,0 pour la plus pessimiste à 107,9 pour la plus élevée. Le sous-indice des conditions actuelles a progressé à 113,9 contre 113,1 en juin et 113,0 attendu, et celui des anticipations a atteint 102,4 contre 102,1 (révisé), également supérieur au consensus qui était à 101,8. "Le récent apaisement de la situation en Grèce a contribué à l'amélioration du climat des affaires en Allemagne", a commenté Hans-Werner Sinn, président de l'institut Ifo, en notant aussi un effet positif de l'accord sur le nucléaire iranien. Développement ID:nL5N1071HM Tableau ID:nB4N0ZT006 * BAISSE DE 0,1% DES PRIX À LA PRODUCTION EN JUIN 20 juillet - Les prix à la production ont reculé de 0,1% en juin en Allemagne, après avoir été inchangés en mai, selon les données publiées lundi par l'Office fédéral de la statistique. Sur un an, ils ont diminué de 1,4% le mois dernier après avoir enregistré une baisse de 1,3% le mois précédent. Les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur une stagnation sur un mois et un recul de 1,3% sur un an. Tableau: ID:nB4N0XP006 * RECUL MOINS FORT QU'ATTENDU DE L'INDICE ZEW 14 juillet - Le moral des investisseurs et analystes allemand a enregistré en juillet une dégradation moins forte que prévu, selon les conclusions de la dernière enquête de l'institut ZEW, publiée mardi. L'indice du sentiment des investisseurs calculé par l'institut de Mannheim s'est établi à 29,7 en juillet après 31,5 en juin, alors que les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur 29,0. La composante des conditions actuelles a contre toute attente progressé, passant de 62,9 le mois dernier à 63,9 ce mois-ci, dépassant le consensus (60,0). La crise grecque et les turbulences boursières chinoises n'affectent pas trop l'humeur des investisseurs, en conclut l'institut de Mannheim, dont l'enquête, menée du 29 juin au 13 juillet, repose sur un échantillon de 223 analystes et investisseurs. * L'INFLATION ANNUELLE HARMONISÉE CONFIRMÉE À 0,1% EN JUIN 14 juillet - La hausse annuelle des prix de détail, harmonisée aux normes européennes, a été confirmée à +0,1%, a annoncé l'Office fédéral de la statistique mardi. Leur baisse mensuelle de 0,2% a également été confirmée. Sur une base non harmonisée, les prix de détail ont baissé de 0,1% sur le mois de juin et augmenté annuellement de 0,3%, là encore confirmant l'estimation initiale. Hors énergie, la hausse des prix de détail sur un an est de 1,1%. Tableau: ID:nB4N0ZT000 * PLUS FORTE HAUSSE MENSUELLE DES EXPORTATIONS CETTE ANNÉE 9 juillet - Les exportations allemandes ont progressé en mai à leur rythme le plus rapide depuis le début de l'année, ce qui alimente l'hypothèse d'une croissance solide au deuxième trimestre pour la première économie européenne après un début d'année modeste. Corrigées des variations saisonnières, les exportations allemandes se sont accrues de 1,7% sur un mois alors que les importations ont augmenté de 0,4%, ce qui a porté l'excédent commercial à 22,8 milliards d'euros, montrent les données publiées jeudi par l'Office fédéral de la statistique. Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à une contraction des exportations de 0,8% et à une progression des importations de 0,9%. Tableau ID:nB4N0ZC009 * PRODUCTION INDUSTRIELLE INCHANGÉE AU MOIS DE MAI 7 juillet - La production industrielle a stagné en mai en Allemagne, selon les données publiées mardi par le ministère de l'Economie, la progression des biens de consommation et d'équipement contribuant à compenser la faiblesse de la construction. Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à une légère hausse, de 0,1%. Le chiffre d'avril a été revu à la baisse, à +0,6% contre une progression de 0,9% affichée en première estimation. "La production industrielle continue sa tendance haussière. Le secteur industriel semble se renforcer", estime le ministère dans un communiqué. Tableau: ID:nB4N0Z8014 * COMMANDES À L'INDUSTRIE EN REPLI MOINS NET QUE PRÉVU 6 juillet - Les commandes à l'industrie ont baissé à un rythme moins fort que prévu en mai, une modeste progression des ventes à l'exportation ayant compensé partiellement la faiblesse de la demande intérieure. Les commandes ont globalement diminué de 0,2% d'un mois sur l'autre, a annoncé le ministère de l'Economie lundi, alors que le consensus Reuters les donnait en baisse de 0,4%. Les commandes à l'exportation ont augmenté de 0,2% tandis que la demande intérieure a baissé de 0,6%. "L'activité économique du secteur manufacturier en Allemagne repart un peu", explique le ministère. L'augmentation des commandes d'avril a été revue en nette hausse, à 2,2% au lieu de 1,4% en première estimation. Tableau ID:nL8N0ZJ0ZH (Service économique)

 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant