Allemagne-Incidents en marge du congrès de l'AfD à Stuttgart

le
0
    STUTTGART, 30 avril (Reuters) - Des manifestants d'extrême 
gauche ont affronté la police et des partisans de l'AfD 
(Alternative pour l'Allemagne) en marge du congrès du parti 
d'extrême droite réuni à Stuttgart, samedi dans le sud-ouest de 
l'Allemagne. 
    Quelque 400 d'entre eux ont été interpellés, a déclaré 
Lambert Maute, un porte-parole de la police.  
    Les protestataires ont temporairement bloqué les accès 
routiers au site de la conférence annuelle du parti 
anti-immigration en brûlant des pneus et en formant des chaînes 
humaines, a-t-il précisé.  
    Les incidents ont débuté vers 06h00 et se sont poursuivis 
pendant quatre heures, contraignant l'AfD à retarder l'ouverture 
de son congrès de deux jours.  
    "La police a interpellé environ 400 manifestants violents 
qui ont jeté des pierres sur les agents et les ont attaqués avec 
des fusées d'artifice", a déclaré Lambert Maute.  
    Plus de 1.000 policiers étaient déployés, face au même 
nombre de manifestants, a-t-il dit. 
    Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz au poivre et 
d'un canon à eau pour disperser les contestataires, pour la 
plupart cagoulés et habillés de noir.  
    "Votre campagne de haine nous dégoûte", pouvait-on lire sur 
une pancarte brandie par les manifestants.  
 
 (Michael Nienaber et Tina Bellon; Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant