Allemagne : gros malaise autour de wagons réservés aux femmes

le , mis à jour le
3
Une femme dans un wagon de train allemand, photo d'illustration.
Une femme dans un wagon de train allemand, photo d'illustration.

Les trains de la ligne Leipzig-Chemnitz, à l'est de l'Allemagne, comprendront très bientôt des wagons exclusivement réservés aux femmes. La compagnie Die Mitteldeutsche Regiobahn (MRB) l'a annoncé mercredi, précisant qu'ils seraient situés à l'arrière du train, proche du personnel de bord, apte à intervenir en cas de souci. Selon la compagnie, la mesure devrait permettre de créer une atmosphère plus sûre pour l'ensemble des voyageuses.

"Nous ne sommes plus au Moyen Âge ni au début du XXe siècle", a dénoncé Marco Böhme, le porte-parole du parti de gauche Die Linke. Contre toute attente, les associations féministes dénoncent elles aussi cette décision. Selon elles, la lutte contre le harcèlement sexuel devrait se faire par le biais de la prévention non pas auprès des victimes potentielles, mais auprès des agresseurs. Contrairement aux rumeurs, la société refuse en revanche d'admettre que cette nouvelle mesure pourrait avoir un lien avec les agressions sexuelles de Cologne.

Une mesure déjà mise en place dans plusieurs pays

En France, un rapport remis en avril 2015 par le Haut Conseil à l'Égalité femmes-hommes affirmait que 100 % des utilisatrices des transports en commun avaient déjà été victimes de harcèlement sexiste ou sexuel. Pourtant, une telle mesure n'est pas envisagée même si, dès 2010, Bruno Beschizza, à l'époque tête de liste UMP en Seine-Saint-Denis, avait évoqué...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sarestal il y a 8 mois

    La décadence organisée de l'eu continue.

  • frk987 il y a 8 mois

    Wagons pour les femmes, piscines pour les femmes......on évolue vers la société moyenâgeuse islamique. J'ose espérer que c'est un poisson d'Avril, sinon c'est grave, très grave.

  • jpc50 il y a 8 mois

    Un peu limite comme poisson d'avril !