Allemagne : deux approches pour un salaire minimum

le
0
La question de l'instauration d'un salaire minimum en Allemagne a été âprement débattue pendant la campagne. En cas de «grande coalition», un compromis pourrait être trouvé.

Correspondant à Berlin

Bientôt, il y aura un salaire minimum en Allemagne. Depuis le début de la campagne, c'est l'un des thèmes qui polarisent le plus l'attention, tous les partis en sont conscients. En dix ans, les inégalités se sont creusées dans le pays, conséquence des réformes Schröder et du développement des «minijobs», ces emplois payés quelques euros de l'heure. Si le système a favorisé une décrue du chômage, il a aussi plongé dans la précarité une frange de la population pas assez qualifiée, trop âgée... «Il y a plus d'emplois en Allemagne mais les conditions de travail sont pires qu'auparavant», s'inquiète le professeur de sciences politiques Gero Neugebauer. Le pays compte plus d'un million de travailleurs pauvres... Alors que les économistes et les parte...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant