Allemagne : d'inquiétantes manifestations contre les immigrés se multiplient

le
4
Allemagne : d'inquiétantes manifestations contre les immigrés se multiplient
Allemagne : d'inquiétantes manifestations contre les immigrés se multiplient

Principale destination d'immigration en Europe, l'Allemagne observe avec inquiétude la montée d'une vague populiste, avec la multiplication ces dernières semaines de manifestations hostiles aux étrangers, donnant le sentiment que l'expression publique de sentiments xénophobes n'est plus tabou dans un pays pourtant marqué par le nazisme. Une dérive que la chancelière Merkel «condamne avec la plus grande fermeté». «Il n'y a pas de place en Allemagne pour l'islamophobie, l'antisémitisme, la xénophobie ou le racisme», a déclaré vendredi sa porte-parole.

Des manifestations sont été organisées ou soutenues par divers mouvements d'extrême droite ou néonazis, ainsi que par le jeune parti anti-euro, Alternative für Deutschland  (AfD) qui a pris un virage xénophobe. Il croît surtout au détriment de la CDU, le parti d'Angela Merkel qui vient d'être réélue triomphalement à sa tête. 

Emblématique de cette mouvance populiste, le groupe baptisé «Européens patriotes contre l'islamisation du pays» (Pegida, selon l'abréviation allemande), lancé en octobre, monte en puissance. Depuis quelques semaines, il organise des «Manifestations du lundi» calquées sur celles qui ont fait vaciller le régime communiste dans l'ex-RDA jusqu'à la chute du Mur il y a 25 ans. Il va jusqu'à récupérer  le slogan de l'époque : «Nous sommes le peuple».

Des manifestations dans tout le pays

Düsseldorf, la capitale cossue de Rhénanie-du Nord,  Würzburg dans le sud, Rostock au nord-est du pays sur la Baltique, Bochum (ouest), Munich, la capitale de la Bavière... Les rassemblements , regroupant jusqu'à plusieurs centaines de personnes, ont rapidement essaimé. Lundi dernier, Pegida a cependant créé la surprise en rassemblant 10 000 personnes à Dresde, la capitale de la Saxe, un Land (Etat régional) d'ex-Allemagne de l'Est en proie à des difficultés économiques et sociales.

Pegida a appelé à une nouvelle manifestation lundi dans ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cavalair le mercredi 17 déc 2014 à 21:53

    pouquoi inquietantes? Le peuple a toujours raison les journaleux rarement, alors surveillez votre langage

  • birmon le samedi 13 déc 2014 à 00:52

    Ces modifications ne sont pas inquiétantes mais légitimes.

  • LeRaleur le samedi 13 déc 2014 à 00:35

    Mais la MèreQuelle est contre, sacrée greluche.

  • frk987 le vendredi 12 déc 2014 à 17:59

    Au vu de la situation économique en Europe (Allemagne incluse) il n'y a vraiment plus de place pour l'Afrique. Finiront par le comprendre nos politicards !!!!