Allemagne: croissance tirée par la demande intérieure.

le
0

(CercleFinance.com) - La croissance allemande au premier trimestre, de 0,7% en données corrigées de prix et de variations saisonnières et calendaires, a reposé exclusivement sur la demande intérieure, au vu des données détaillées de l'office fédéral de statistiques.

En particulier, la formation brute de capital fixe (investissement) a augmenté de 1,9% dans les machines et équipements et de 2,3% dans la construction (en partie grâce à des conditions météorologiques clémentes pour cette dernière).

Toujours au sein de la demande intérieure, les dépenses de consommation finales des ménages se sont accrues de 0,4% et celles des administrations, de 0,5%.

En revanche, la demande extérieure a impacté négativement la croissance, du fait d'une progression des exportations (+1%) moins forte que celle des importations (+1,4%).

La croissance de la première économie de la zone euro s'inscrit donc en forte accélération par rapport à celle de 0,3% du quatrième trimestre 2015. En rythme annuelle, son PIB s'est accru de 1,6% sur les trois premiers mois de 2016 (après ajustement calendaire).

'Nous pensons que la croissance restera coincée entre 0,3 et 0,4% par trimestre sur le reste de l'année, ce qui implique que le PIB allemand devrait progresser dans l'ensemble de 1,6% en 2016', estime Natixis.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant