Allemagne : chez Mercedes, les ouvriers remplacent les robots

le
0
Chaîne robotisée de soudage de la Mercedes classe A. 
Chaîne robotisée de soudage de la Mercedes classe A. 

Mercedes va se débarrasser de certains de ses robots pour les remplacer par des? ouvriers. La nouvelle peut paraître étonnante. Depuis quelques années, les experts ne cessent en effet de répéter que la machine va prendre de plus en plus de place dans les usines. Et les robots « intelligents » capables de travailler main dans la main avec les salariés commencent à apparaître sur les chaînes de montage. Dans l'usine d'Audi à Ingolstadt, des bras articulés équipés de diodes et de ventouses prennent des pièces dans des bacs avant de les tendre à des opérateurs. Aux ateliers de carrosserie, les 1 650 robots, qui coûtent en moyenne 40 000 euros pièce, effectuent 98 % des tâches.

L'industrie automobile est le principal utilisateur de robot industriel. En 2014, les constructeurs ont acheté près de 100 000 nouvelles machines, selon la Fédération internationale de la robotique (IFR). 1,5 million de robots sont aujourd'hui utilisés dans des usines aux quatre coins de la planète et 1,3 million d'unités supplémentaires devraient entrer en service durant les deux prochaines années. Mais cette automatisation à outrance commence à montrer ses limites.

Les machines ne sont plus capables de suivre le rythme des changements

« Les robots ne sont plus en mesure de prendre en compte le degré d'individualisation...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant