Allemagne: Benoît XVI cherche à réconcilier

le
0
Au premier jour de sa visite, le Pape s'est adressé aux députés du Bundestag.

De notre envoyé spécial en Allemagne.

Malgré les turbulences des derniers mètres, le pilote de l'Airbus d'Alitalia transportant jeudi matin Benoît XVI vers son pays natal a réussi un atterrissage en douceur sur le sol de Berlin. Et le Pape, désormais seul vrai pilote de son troisième voyage en Allemagne - préparé avec un soin méticuleux par ses équipes et par lui-même - a, semble-t-il, tenté la même opération, réussir son arrivée. En sachant qu'il se posait sur un terrain hostile. Dans l'avion, face aux journalistes, il avait d'ailleurs dessiné sa stratégie: chercher la conciliation. Au revers de la confrontation annoncée. De fait, jeudi après-midi la manifestation berlinoise d'opposition à sa visite a réuni moins de monde que prévu, mais des milliers de personnes tout de même.

Une contestation qui n'effraie pas ce pape intellectuel. Il la trouve même «naturelle» et «normale», car «elle fait partie de notre liberté», a-t-il confié dans l'avion. «Il est

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant