Alitalia cherchera un autre partenaires si AF-KLM s'abstient

le
0
ALITALIA CHERCHERA UN AUTRE PARTENAIRE SI AIR FRANCE-KLM S'ABSTIENT
ALITALIA CHERCHERA UN AUTRE PARTENAIRE SI AIR FRANCE-KLM S'ABSTIENT

MILAN (Reuters) - Alitalia cherchera un autre partenaire dans le cas où Air France-KLM, son premier actionnaire, ne souscrirait pas à son augmentation de capital, a déclaré le ministre italien des Transports Maurizio Lupi.

"Désormais la priorité est de mettre en place un plan de redressement fort prenant en compte l'entrée d'un partenaire international", a expliqué le ministre lors d'un entretien publié vendredi par le quotidien italien Corriere Della Sera.

Air France-KLM, qui possède 25% du capital d'Alitalia, a voté à la mi-octobre en faveur d'une augmentation de capital de 300 millions d'euros pour sortir la compagnie italienne de l'ornière, mais a jusqu'à la mi-novembre pour décider d'y participer ou pas.

Le groupe français a toutefois annoncé jeudi avoir entièrement déprécié sa participation tout en réaffirmant ne vouloir participer à l'augmentation de capital qu'à des conditions "très strictes".

Selon Maurizio Lupi, il est légitime qu'Air France-KLM impose des conditions mais il a ajouté que s'il ne souscrivait pas à l'augmentation de capital, ce qui diluerait automatique sa participation et la ramènerait autour de 11%, Alitalia regarderait ailleurs.

"Nous sommes à la recherche d'un partenariat, nous le trouverons et nous nous assurerons de sa solidité", a ajouté Maurizio Lupi, sans toutefois identifier des partenaires potentiels.

L'avenir d'Alitalia sera au centre des discussions d'une rencontre entre ministres français et italiens à Rome le 20 novembre prochain.

Isla Binnie, Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant