Aliments frits : oui, si l'on choisit bien son huile

le
0
Les amateurs de fritures n'ont pas plus de problèmes cardiaques dès lors qu'ils privilégient l'huile d'olive ou de tournesol.

Manger des aliments frits pourrait ne pas être si mauvais que cela pour la santé, à condition d'utiliser de l'huile d'olive ou de tournesol. Certes, les pommes de terre ou le poisson frits sont particulièrement caloriques car l'aliment ainsi cuit absorbe la graisse de l'huile. Par ailleurs, ces produits gras pourraient aussi, selon les experts, augmenter le taux de cholestérol, facteur de risque pour le c½ur.

Pour savoir si l'on pouvait encore frire son poisson sans risque, les chercheurs de l'Université autonome de Madrid ont surveillé par le menu l'alimentation de 48.000 adultes pendant onze ans. Au départ, aucun d'entre eux n'avait eu de problème cardiaque. Onze ans plus tard, 606 attaques cardiaques et 1134 décès étaient recensés. L'examen précis de la manière de cuisiner n'a pas montré de différence dans la quantité d'aliments frits entre les personnes sans problèmes cardiaques et les malades.

Selon les auteurs, qui publient leurs résultats dans le Britis...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant