Alimentation, sport... les secrets pour gagner

le
0
En campagne présidentielle, les candidats, à l'image des sportifs de haut niveau, surveillent leur alimentation pour améliorer leurs performances.

Si, hier, un Jacques Chirac appréciait la tête de veau et déclarait qu'il fallait manger de la choucroute matin, midi et soir pour rester en bonne santé, aujourd'hui, un Nicolas Sarkozy a intégré d'autres conseils d'hygiène de vie moins iconoclastes. «Je me suis toujours tenu à une hygiène de vie assez stricte. Je ne sors pas le soir. Je ne bois pas. Je ne fume pas, même si j'ai une faiblesse pour le cigare de temps en temps. Et je fais toujours attention à ce que je mange», déclarait-il au Quotidien du médecinen février dernier. «Il est nécessaire de maintenir les rythmes des repas et de veiller à des apports équilibrés en vitamines et minéraux», rappelle le Dr Gilbert Pérès, médecin du sport enseignant à l'université Pierre-et-Marie-Curie. L'époque des candidats bons vivants et épicuriens est bien finie. Pour entrer en lice, François Hollande a perdu 10 à 15 kilos au prix sans aucun doute d'un régime restrictif important qui a profondément modifié

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant