Alimentation: plaisir et naturel d'abord

le
0
Les consommateurs sont à l'inverse moins sensibles aux arguments santé des «alicaments», selon les résultats d'une étude publiée en marge du salon international de l'agroalimentaire. » Tout savoir sur la diététique

Eau de safran en spray «sans conservateur», huile de homard «artisanale», thé au bambou «biologique»... Les produits innovants présentés cette semaine au salon international de l'agroalimentaire (Sial) à Paris reflètent bien les nouvelles tendances du marché de l'agroalimentaire: plaisir et sophistication. Si 52,5% des produits sélectionnés pour leur caractère innovant par le salon en appellent à l'hédonisme des consommateurs, les arguments santé sont relégués au second rang. Selon l'étude Food 360 réalisée par la TNS Sofres, les consommateurs français ne sont que 7% à déclarer manger pour leur santé, contre 59% pour leur plaisir.

«Les aliments santé, qui ont connu un boum dans les années 2000 avec l'apparition des alicaments, sont dés...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant