Alimentation : comment réduire l'addition salée

le
0
Manger moins de sel aide à diminuer les risques cardio-vasculaires.

Les Français consomment trop de sel. Beaucoup trop même, puisque l'on estime qu'ils en ingurgitent entre 8 et 10 grammes par jour quand l'Organisation mondiale de la santé recommande un maximum de 6 grammes par jour, soit l'équivalent d'une bonne cuillère à café. «Alors que moins de 2 grammes suffisent à combler nos besoins physiologiques», estime Pierre Meneton, chercheur à l'Inserm et spécialiste de ces questions. D'après lui, l'excès de chlorure de sodium serait à l'origine de 30.000 à 35.000 décès par an en France. Car il est aujourd'hui admis que le sel génère des problèmes cardio-vasculaires (hypertension artérielle, accidents vasculaires cérébraux et insuffisance cardiaque). C'est pourquoi un certain nombre de médecins ont fondé l'association Salt (Sodium alimentaire: limitons les taux).

Par «sel», les médecins entendent non pas celui que l'on saupoudre sur un aliment (même si avoir la main légère est évidemment conseillé), mais celui qui est

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant