Aliénor Capital élargit sa gamme et ses équipes

le
0
(NEWSManagers.com) -
L'an dernier, la croissance était au rendez-vous pour la société de gestion Aliénor Capital. Grâce à une collecte nette de 50 millions d'euros, qui porte les encours à un demi-milliard d'euros sous gestion à la fin 2010. Et 2011 devrait être l'occasion pour la maison de développements importants. En matière de produits tout d'abord, " nous entamons la commercialisation et le développement de notre nouveau fonds, Aliénor Emergents Latitude" , annonce Arnaud Raimon, président et directeur de la gestion de la société basée à Bordeaux. Lancé fin décembre 2010, il s'agit d'un produit investi majoritairement sur les ETF. L'allocation d'actifs mène à une répartition géographique et sectorielle du portefeuille, qui peut également comporter des titres en direct. Revendiquant une gestion flexible, le produit peut être exposé entre 0 % et 100 %. " Nous comptons être entièrement investis sauf en cas d'arrivée d'une crise, qu'elle soit boursière, économique ou même politique" , précise le président qui co-gère le fonds dont l'encours s'élève aujourd'hui à un million d'euros, avec Arthur Joannard.
Par ailleurs, après l'ouverture d'un bureau parisien l'an dernier, qui sert d'avant-poste à Guillaume de Charry, associé et responsable du développement, et le recrutement de deux personnes - une aux opérations et l' autre en analyse - Aliénor Capital pourrait aussi annoncer prochainement l'arrivée d'un nouveau gérant. Et ce renforcement de l'équipe de gestion devrait répondre à l'agrandissement de la gamme, avec un ou deux nouveaux produits prévus dès cette année.


Les nouveaux fonds garderont la même approche qui a fait la réputation de la société de gestion, " soit une gestion libre permettant une flexibilité de 0 % à 100 % sur l'exposition" , souligne Arnaud Raimon. En attendant, un autre produit déjà présent dans la gamme, mérite qu'on lui prête davantage attention, selon le responsable de la maison. Il s'agit d'Aliénor Alter Euro, un fonds prudent que l'équipe présente activement à ses clients. D'après Arnaud Raimon, une véritable demande existe pour ce type de produits. " Les fonds diversifiés prudents gérés de façon réactive, disponibles sous la forme d'unités de compte, peuvent venir compléter un fonds en euro pour des investisseurs échaudés par un contexte financier chahuté et en demande de sécurité, mais déçus par le rendement faible de ces derniers" , souligne-t-il.

Enfin, en termes de gestion, la société avoue avoir sans doute pêché par excès de prudence en 2010. " Nous avons en effet coupé nos positions actions avec un bon timing lors de la crise Grecque, mais avons attendu la fin de l' été pour réinvestir sur les marchés" , explique Arnaud Raimon. Reste que, pour 2011, ce dernier affiche désormais de fortes convictions en tablant notamment sur une hausse des actions (en particulier typées " growth" )...



info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant