Alibaba sommé de se retirer de Taiwan

le
0

TAIPEH, 2 mars (Reuters) - Taiwan a sommé Alibaba Group Holding BABA.N de mettre fin à ses activités dans l'île d'ici six mois, le site de commerce en ligne étant accusé d'avoir enfreint les règles d'investissement imposées aux entreprises chinoises, a annoncé lundi un responsable du ministère de l'Economie. Alibaba a écopé d'une amende de 120.000 dollars de Taiwan (3.406 euros) et doit se retirer ou transférer ses actifs de Taiwan, a dit à Reuters Emile M.P. Chang, secrétaire exécutif par intérim de la Commission de l'investissement. Cette commission relève du ministère des Affaires économiques et a le pouvoir d'examiner les investissements réalisés par les groupes chinois à Taiwan. Les investissements chinois sur l'île sont strictement réglementés parce que la Chine continentale est toujours considérée comme un ennemi politique en dépit du renforcement des échanges commerciaux et des liens économiques depuis la fin des années 2000. Selon Emile MP Chang, la Commission a lancé des investigations sur Alibaba depuis septembre et a demandé en vain des documents pour clarifier l'actionnariat du groupe. "Nous allons activement communiquer avec les autorités et fournir les pièces justificatives demandées pour se conformer aux nouvelles exigences", a déclaré Alibaba dans un communiqué. (J.R. Wu; Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant