Alibaba muscle ses activités avant Wall Street

le
0
Alibaba muscle ses activités avant Wall Street
Alibaba muscle ses activités avant Wall Street

Le géant de l'internet chinois Alibaba a annoncé mercredi le dernier d'une série de rachats tous azimuts avant son introduction à Wall Street, avec l'absorption d'une firme opérant un navigateur web mobile, qualifiée d'opération "record" pour le secteur en Chine.Numéro un du commerce électronique en Chine, Alibaba contrôlait déjà 66% de son compatriote UCWeb et va racheter les parts qu'il ne possédait pas encore, a-t-il indiqué dans un communiqué.L'opération s'effectuera par un versement de cash et d'actions, a-t-il précisé, sans fournir de montant.Cette annonce intervient alors qu'Alibaba s'apprête prochainement à faire son entrée à la Bourse de New York, qui devrait lui permettre de lever au moins une quinzaine de milliards de dollars selon les estimations.Dans un mémo interne diffusé sur les réseaux sociaux et que l'AFP a pu authentifier, Yu Yongfu, directeur d'UCWeb, a assuré que le rachat valoriserait l'ensemble de son entreprise à plus de 1,9 milliard de dollars (1,4 milliard d'euros).C'est davantage, a insisté M. Yu, que la valorisation de la société 91 Wireless Websoft, opérateur de plateformes de téléchargements pour smartphones, après son rachat intégral en juillet 2013 par Baidu, autre mastodonte de l'internet chinois, pour 1,9 milliard de dollars."UC sera pleinement intégré au groupe Alibaba. Il s'agit de la plus grosse fusion réalisée dans toute l'histoire de l'internet chinois", a confirmé de son côté Alibaba.Fondé en 2004 et basé à Canton (sud), UCWeb propose des logiciels et services pour l'internet mobile. Après s'être imposé comme un leader chinois sur ce créneau, il a prospéré dans dix pays étrangers, notamment en Inde.Son produit phare, le navigateur internet UC Browser, destiné aux smartphones, compte selon le groupe plus de 500 millions d'utilisateurs actifs dans le monde --sur une base trimestrielle-- et figurait en février parmi les cinq premières applications mobiles ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant