Alibaba multiplie les acquisitions avant son introduction à Wall Street

le
0
Alibaba multiplie les acquisitions avant son introduction à Wall Street
Alibaba multiplie les acquisitions avant son introduction à Wall Street

Le géant de l'internet chinois Alibaba a lancé mercredi une plateforme de vente en ligne destinée au marché américain, et annoncé le même jour la dernière d'une série d'acquisitions tous azimuts, musclant ses activités avant son introduction à Wall Street.Numéro un du commerce électronique en Chine, Alibaba veut désormais se développer aux Etats-Unis, où il vient de lancer un site baptisé "11 Main" - une plateforme "dont les vendeurs seront strictement sélectionnés" et "non disponibles ailleurs", selon un communiqué du groupe."Nous ouvrons bientôt. Nos boutiques installent leurs stocks et se préparent", indique pour le moment le site, qui dit mettre l'accent sur les "petites sociétés" et "les marques naissantes", ce qui le distinguerait des mastodontes américains, d'Amazon à eBay, dans un secteur extrêmement concurrentiel.Quelque 1.000 firmes, de l'habillement à l'artisanat, ont été invitées, et bénéficieront d'un traitement de faveur en ne reversant au site qu'une commission de 3,5%, soit bien moins que pour les autres grands noms de la vente en ligne, a précisé Dow Jones Newswires.Ce lancement intervient alors qu'Alibaba s'apprête à faire une entrée en fanfare à la Bourse de New York, qui devrait lui permettre de lever au moins une quinzaine de milliards de dollars selon les estimations.Alibaba a par ailleurs annoncé mercredi le rachat des parts qu'il ne possédait pas encore dans son compatriote UCWeb, firme opérant un navigateur web pour smartphones. Il en contrôlait déjà 66%.L'opération s'effectuera par un versement de cash et d'actions, a-t-il précisé, sans donner de montant.- "Plus grosse fusion" - Dans un mémo interne diffusé sur les réseaux sociaux et que l'AFP a authentifié, Yu Yongfu, directeur d'UCWeb, a assuré que le rachat valoriserait l'ensemble de son entreprise à plus de 1,9 milliard de dollars (1,4 milliard d'euros).C'est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant