Alibaba, géant chinois du commerce en ligne, s'attaque à Wall Street

le
0
Alibaba, géant chinois du commerce en ligne, s'attaque à Wall Street
Alibaba, géant chinois du commerce en ligne, s'attaque à Wall Street

Alibaba, qui s'apprête à faire une entrée fracassante à Wall Street, est le numéro un du commerce en ligne en Chine, où il ne cesse de diversifier ses activités, tout en affichant désormais des ambitions mondiales.Virtuellement inconnu hors de Chine, Alibaba a récemment lancé un site d'e-commerce haut-de-gamme aux Etats-Unis ("11 Main") et compte sur une introduction boursière d'un niveau record à New York pour asseoir sa stature internationale.Le groupe a annoncé vouloir lever entre 19,2 et 24,3 milliards de dollars sur le New York Stock Exchange (Nyse), et pourrait ainsi battre un record mondial selon le cabinet Dealogic.Les modalités envisagées octroieraient à Alibaba une valorisation totale d'entre 147,9 et 162,7 milliards de dollars, soit environ autant qu'Amazon et plus du double d'eBay --géants américains du web dont le chinois combine plusieurs aspects.C'est un nouveau point d'orgue dans une ascension météorique: l'atypique Jack Ma, ancien professeur d'anglais, avait crée Alibaba en 1999 avec un financement de 60.000 dollars.Mais "les fondateurs d'Alibaba étaient déterminés à lancer une firme de conception chinoise et de dimension mondiale, avec l'ambition qu'elle devienne l'un des 10 plus grands groupes web dans le monde", a-t-il rappelé en mai dans un mémo interne.-"Crocodile du Yangtsé"-Le groupe, qui compte 20.000 employés, se taille la part du lion en Chine sur le marché des transactions de particulier à particulier en ligne, dont il contrôle 90% avec sa plateforme Taobao (500 millions d'usagers).Le succès a été tel que des "villages Taobao" sont apparus dans les campagnes chinoises, fabriquant à la chaîne des produits spécifiquement destinés au site.Sa plateforme Tmall.com contrôle quant à elle 50% du marché chinois des ventes en ligne de professionnels à particuliers.L'essor fulgurant d'Alibaba avait forcé eBay à se retirer de Chine il y a une décennie."eBay a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant