Alibaba défie Amazon, en ouvrant un centre de données dans la Silicon Valley

le
0
Alibaba défie Amazon, en ouvrant un centre de données dans la Silicon Valley
Alibaba défie Amazon, en ouvrant un centre de données dans la Silicon Valley

Le géant chinois de la distribution Alibaba a décidé de s'attaquer à son rival américain Amazon dans son pré carré, en ouvrant son premier centre de données destiné au "cloud", au coeur de la Silicon Valley, sur la côte ouest des Etats-Unis.Ce premier site d'informatique dématérialisée ("cloud") hors de Chine illustre les ambitions d'Alibaba sur ce marché concurrentiel et lucratif, selon un communiqué du groupe chinois publié mercredi. Ce centre va héberger les services internet (jeux, vente, stockage ...) proposés par Aliyun, la division dans le "cloud" d'Alibaba, souvent présenté comme un hybride des groupes américains eBay et Amazon. "Nous savons ce que veulent les clients chinois, il est temps désormais de découvrir les besoins des clients américains", explique Sicheng Yu, vice-président d'Aliyun.Alibaba vise en priorité les entreprises chinoises présentes aux Etats-Unis mais avec l'objectif de séduire à terme les sociétés américaines opérant en Chine."Le marché est certes saturé aux Etats-Unis mais nous offrons une valeur spécifique et il y a de la place pour nous", fait valoir M. Yu.Aliyun est une plateforme d'hébergement de services dans le "cloud" concurrente des Web Services d'Amazon. Elle s'adresse aux PME en Chine pour le stockage et le traitement de données. Alibaba, qui réalise l'essentiel de son chiffre d'affaires en Chine, a fait une entrée spectaculaire à Wall Street en septembre en devenant la plus grosse introduction en Bourse de l'Histoire. Il avait réussi à lever 25 milliards de dollars, du jamais vu.Cette opération marquait le développement international du groupe fondé par un Chinois ancien professeur d'anglais, Jack Ma. Après s'être envolée, l'action a fortement reculé ces dernières semaines suite à des enquêtes de régulateurs.La SAIC, l'Administration chinoise d'Etat pour l'industrie et le commerce, reproche notamment à Alibaba ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant