Alibaba-Chiffre d'affaires en hausse, mais le bénéfice recule

le
0
    5 mai (Reuters) - Alibaba Group Holding  BABA.N  a publié 
jeudi un chiffre d'affaires trimestriel en hausse de 39%, 
supérieur aux attentes de Wall Street, grâce à la croissance des 
volumes vendus sur son site, mais le numéro un chinois du 
commerce en ligne a vu son bénéfice baisser pour la première 
fois de son histoire. 
    Le bénéfice net, hors exceptionnels, a été de 7,6 milliards 
de yuans (1,03 milliard d'euros), en baisse de 1,4% par rapport 
à l'an dernier, le groupe ayant continué à investir lourdement 
dans des activités nouvelles mais plus fragiles au niveau de la 
rentabilité. 
    Les investisseurs ont salué le chiffre d'affaires meilleur 
que prévu et l'ADS à New York prenait 4,15% vers 15h00 GMT.  
    Le chiffre d'affaires a atteint 24,2 milliards de yuans pour 
son quatrième trimestre à fin mars, supérieur au consensus 
Thomson Reuters I/B/E/S de 23,22 milliards, contre 17,4 
milliards de yuans un an auparavant.  
    "Quelle que soit leur stratégie, elle a l'air de marcher et 
surtout, c'est un signe que le consommateur chinois ne faiblit 
peut-être pas encore", dit Gil Luria chez Wedbush Securities. 
    Le volume brut de marchandises traitées sur les 
plates-formes chinoises d'Alibaba au quatrième trimestre a 
progressé de 24% à 742 milliards de yuans après avoir augmenté 
de 22,5% au troisième trimestre, à son rythme le plus faible 
depuis sa création. 
    Mais tout n'a pas été rose pour Alibaba. 
    Sa filiale de paiement en ligne Ant Financial Services, un 
des joyaux du géant du commerce sur internet fondé par Jack Ma, 
a enregisté une perte nette sur le trimestre, en raison de ses 
dépenses massives pour contrer WeChat Payment, le système de 
paiement du grand rival d'Alibaba, Tencent Holdings  0700.HK . 
    Ant, qui héberge la plate-forme de paiement en ligne Alipay, 
est valorisée 60 milliards de dollars (52,6 milliards d'euros) 
et s'oriente vers une introduction en Bourse, malgré ses pertes 
accusées ce trimestre dont le montant n'a pas été précisé. 
 
 (Supantha Mukherjee à Bengalore, Paul Carsten à Pékin et John 
Ruwitch à Shanghai, Juliette Rouillon pour le service français, 
édité par Bertrand Boucey) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant