Ali Bongo nomme un Premier ministre pour un gouvernement "ouvert"

le
0
    LIBREVILLE, 29 septembre (Reuters) - Le président gabonais 
Ali Bongo, investi mardi pour un deuxième mandat, a chargé 
Emmanuel Issozé Ngondet de former le prochain gouvernement.  
    Un décret lu mercredi à la télévision publique indique que 
Ngondet, qui occupait jusque-là le poste de ministre des 
Affaires étrangères, a été chargé de composer un gouvernement 
"d'ouverture", signe que des membres de l'opposition pourraient 
être invités à le rejoindre.  
    Ali Bongo, dont la famille dirige le Gabon depuis près de 
cinquante ans, a été déclaré vainqueur de l'élection 
présidentielle du 27 août dernier avec moins de 6.000 voix 
d'avance sur son adversaire Jean Ping, qui conteste ce résultat. 
    Sa courte victoire a provoqué des émeutes meurtrières début 
septembre, qui ont fait six morts selon un bilan officiel.     
 
 (Gerauds Wilfried Obangome; Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant