Ali ben al-Hussein se présente à la présidence

le
0
Ali ben al-Hussein se présente à la présidence
Ali ben al-Hussein se présente à la présidence
Le prince jordanien Ali ben al-Hussein s'est déclaré candidat pour la présidence de la FIFA. Le vice-président de l'instance mondiale va tenter de mettre un terme au " règne " de Sepp Blatter, qui brigue en mai prochain un cinquième mandat.

Enfin un concurrent de taille pour Sepp Blatter ! Alors que Michel Platini a préféré rester à la tête de l'UEFA, et que le Français Jérôme Champagne faisait figure de faire-valoir, Ali ben al-Hussein a présenté sa candidature mardi matin pour tenter de succéder au Suisse. « Je me porte candidat à la présidence de la FIFA parce que j'estime qu'il est temps de sortir des polémiques internes pour revenir au sport, a écrit le prince jordanien sur son compte Twitter. Cela n'a pas été une décision facile. Elle est le fruit d'une longue réflexion et de nombreuses discussions avec des collègues respectés au sein de la FIFA ces derniers mois. Le football mondial mérite une gouvernance de classe mondiale. La FIFA doit être une organisation de service et un modèle d'éthique, de transparence et de bonne gouvernance ».

Une manière implicite d'évoquer les scandales que traversent actuellement Sepp Blatter, à la tête de la fédération depuis 1998 et qui brigue à 78 ans un cinquième mandat de suite. « Je me sens bien. Mon mandat va se terminer en mai 2015, mais ma mission n'est pas finie », avait d'ailleurs clamé en juin dernier le successeur du Brésilien João Havelange. Ali ben al-Hussein connaît bien la FIFA puisqu'il est actuellement son vice-président et le représentant de l'Asie. Le membre de la famille royale de Jordanie va désormais tenter de faire tomber Blatter lors de l'élection du 29 mai prochain lors d'un congrès de la FIFA qui prend désormais une toute autre tournure.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant