Algues vertes : dix ans pour les éliminer !

le , mis à jour à 09:43
0
Algues vertes : dix ans pour les éliminer !
Algues vertes : dix ans pour les éliminer !

Cette nauséabonde odeur d'oeuf pourri, votre nez s'en souvient encore ? Eh bien, il devra s'en accommoder à nouveau cet été : les algues vertes sont en effet de retour sur le littoral breton. Mais en moins grande quantité que l'an dernier.

« On est très loin des invasions que l'on a connues par le passé », affirme Jean-Luc Barbo, président de la commission locale de l'eau de la baie de Saint-Brieuc, l'une des zones les plus touchées de la région. « Malgré des conditions pluviométriques très défavorables au printemps, 451 t seulement ont ainsi été ramassées en juin, sur l'ensemble de nos plages, contre 684 t en 2015. » Le fruit, notamment, des efforts de prévention fournis pour améliorer la qualité des cours d'eau. « En 2010, un premier plan Algues vertes a été lancé sur les huit baies à marées vertes identifiées dans le schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux du bassin Loire-Bretagne, indique Thierry Burlot, vice-président du conseil régional de Bretagne, chargé de l'environnement. L'objectif était à la fois de mettre en place un nettoyage systématique des plages et de réduire les flux d'azote déversés dans la mer. »

 

 

Les agriculteurs ont évidemment dû y mettre du leur. « Dans la baie de Saint-Brieuc, 90 % des exploitants se sont engagés à baisser les fuites de nitrates (NDLR : responsable de la prolifération des algues) sur leurs parcelles et 65 % dans la baie de la Fresnaye », se félicite Alain Tiengou, vice-président de la chambre d'agriculture des Côtes-d'Armor, chargé de la commission environnement. Comment ? En développant notamment les intercultures, c'est-à-dire en semant des espèces ayant pour seule vocation de consommer les reliquats d'azote présents dans le sol. Mais aussi en remplaçant l'usage d'engrais chimiques par une méthode plus naturelle : la réutilisation des excréments de leur bétail. « Sauf qu'on a en même temps relevé les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant