Algérie : vaste remaniement ministériel avant la présidentielle

le
1
Algérie : vaste remaniement ministériel avant la présidentielle
Algérie : vaste remaniement ministériel avant la présidentielle

Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a procédé mercredi à un important remaniement ministériel, à l'approche de l'élection présidentielle d'avril 2014. Sa première grande décision depuis son retour de France le 16 juillet après une longue hospitalisation, à la suite d'un accident vasculaire cérébral. Le gouvernement reste dirigé par Abdelmalek Sellal, un an après sa désignation. Plusieurs ministères de souveraineté comme l'Intérieur, la Défense, les Affaires étrangères et la Justice, ont en revanche changé de titulaire.

Selon des analystes, il s'agit de resserrer les rangs pour préparer l'élection, à laquelle Abdelaziz Bouteflika ne devrait pas se présenter, au vu de ses problèmes de santé. «C'est le renforcement du clan présidentiel pour préparer les échéances d'avril 2014», a déclaré à l'AFP le politologue Rachid Tlemçani. Rachid Grim, politologue, abonde dans le même sens en estimant que «c'est un gouvernement de bataille pour préparer l'élection présidentielle».

Les six ministres du Front de libération nationale (FLN- parti au pouvoir) qui n'avaient pas soutenu l'élection fin août d'un homme du sérail, Amar Saïdani, à la tête du parti, ont été écartés. Ainsi «le FLN a été mis sous contrôle direct de la présidence», a ajouté le politologue. De fait, le parti va «soutenir la proposition du clan» Bouteflika concernant le choix du candidat à la présidence.

Des proches pour les ministères de souveraineté

Rachid Grim considère que le président a choisi des proches et amis de longue date pour les ministères de souveraineté. «C'est le cas du nouveau ministre de l'Intérieur qui aura à préparer les prochaines élections», a-t-il souligné en précisant que le départ du ministre sortant, Daho Ould Kablia, également proche du président, est lié à des raisons de santé.

Tayeb Belaïz, président du Conseil constitutionnel, a été nommé ministre d'Etat, ministre de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1531771 le mercredi 11 sept 2013 à 19:14

    Mais il est encore vivant celui la ?!? MDR