Algérie : un footballeur reçoit un projectile sur la tête et décède à l'hôpital

le
0
Algérie : un footballeur reçoit un projectile sur la tête et décède à l'hôpital
Algérie : un footballeur reçoit un projectile sur la tête et décède à l'hôpital

Le footballeur camerounais Albert Ebossé est décédé samedi après le match opposant son club, la Jeunesse Sportive de Kabylie, à l'USM Alger (1-2). L'information, révélée par plusieurs médias locaux, dont El Watan, a été confirmée dans la soirée par l'agence APS. Cette rencontre comptait pour la deuxième journée du championnat d'Algérie.

D'après le récit d'Algérie1.com, l'attaquant de 25 ans a reçu un projectile à la tête alors qu'il regagnait les vestiaires du stade du 1er-novembre'54 de Tizi Ouzou. Victime d'un traumatisme crânien, il a été transporté à l'hôpital. Il a succombé à ses blessures peu après.

Drame en #Algérie. Albert #Ebosse (25 ans) attaquant de la #JSK est décédé (Médias locaux) après jets de projectiles sur la tête. #horrible-- Nabil Djellit (@Nabil_djellit) 23 Août 2014

Ebossé avait inscrit l'unique but de son club lors de cette défaite à domicile. Le projectile viendrait des supporteurs de sa propre équipe, excédés par ce revers.

Meilleur buteur du championnat la saison dernière

Par ailleurs, toujours selon Algérie1.com, des incidents ont également eu lieu en dehors du terrain puisque des actes de vandalisme et de vols ont ciblé le logement de fonction du directeur local de la jeunesse et des sports.

Albert Ebossé a rejoint la JS Kabylie en 2013, atteignant la finale de la coupe d'Algérie 2014 avant de terminer vice-champion d'Algérie avec, à la clé, 17 réalisations qui lui permettent de remporter le titre de meilleur buteur du championnat 2013-2014. Foot Mercato assure que ses performances avaient suscité l'intérêt de clubs de Ligue 1 comme Nantes ou Montpellier.

Le ministère de l'Intérieur a ordonné l'ouverture d'une enquête judiciaire sur ce décès, selon le président de la Ligue de football professionnel, Mahfoud Kerbadj.

La JS Kabylie a déjà été touchée par la perte d'un de ses joueurs. En 2000, Hocine Gasmi était retombé sur la tête ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant