Algérie : sortie attendue de Bouteflika dans un meeting à Alger

le
1
Algérie : sortie attendue de Bouteflika dans un meeting à Alger
Algérie : sortie attendue de Bouteflika dans un meeting à Alger

Le président sortant algérien, Abdelaziz Bouteflika, 77 ans, candidat à sa propre succession devrait faire, enfin, son apparition lors d'un meeting, quatre jours avant le scrutin qui se déroule le 17 avril.

Alors que ses lieutenants mènent sa campagne par «procuration» depuis plusieurs semaines en raison de sa maladie, le chef de l'Etat, qui n'est pas apparu en public depuis plus d'un an, devrait donc effectuer une sortie publique à l'occasion du dernier meeting, le 13 avril, dans une salle d'Alger. 

Dimanche, un de ses porte-paroles, le ministre de l'Industrie, Amara Benyounes, avait déclaré sur TV5 Monde, que Bouteflika «va s'exprimer», que le «peuple algérien va le voir et va l'entendre», sans préciser la forme que prendra cette toute première sortie. Le quotidien francophone El Watan croit savoir, ce mardi, que «si le programme n'est pas modifié et si son état santé le permet», Abdelaziz Bouteflika, devrait prendre part à la réunion, à la Coupole du 5-Juillet, sur les hauteurs d'Alger.

Il serait présent aux côtés de l'ex-chef du gouvernement devenu son directeur de campagne, Abdelmalek Sellal, du ministre des Transports Amar Ghoul, et celui de l'Industrie Amara Benyounès, ainsi que son ancien Premier ministre, Ahmed Ouyahia rappelé, il y a peu, comme directeur de cabinet de la présidence et membre important de son staff électoral.

D'après el Watan, qui cite l'entourage du président candidat, «Bouteflika devrait monter quelques minutes derrière le pupitre, sur la scène et pourrait même prendre la parole». Très affaibli à la suite d'un AVC, fin avril 2013, le chef de l'Etat algérien n'a fait aucun discours ni sortie publique depuis son retour en juillet 2013 après trois mois de soins à l'hôpital du Val-de-Grâce, à Paris.

Poussé par son clan et soutenu par l'armée Abdelaziz Bouteflik, brigue un quatrième mandat auquel se sont opposés une partie de la société civile et quelques ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le mardi 8 avr 2014 à 18:09

    la momie va sortir de son sarcophage.