Algérie : révélations sur la prise d'otages d'In Amenas

le
0
Le chef djihadiste Mokhtar Belmokhtar a pu planifier l'attaque d'In Amenas en Algérie, le 16 janvier dernier, en interrogeant un membre de la mission diplomatique algérienne pris en otage à Gao en avril 2012. Il avait été employé à la surveillance du site gazier.

C'est en interrogeant un des diplomates algériens capturés à Gao avril 2012 que les terroristes ont pu planifier l'attaque du site gazier de Tinguentourine, en Algérie, le 16 janvier dernier, où 37 otages ont été tués. Mokhtar Belmokhtar, chef des Signataires par le sang, cerveau de l'opération, et ses complices, Abderrahman el-Nigiri et Lamine Bencheneb, à la tête du Mouvement des fils du Sahara pour la justice islamique, savaient que leur prisonnier avait travaillé deux ans sur la zone. Et qu'il pouvait leur fournir des informations importantes sur la couverture sécuritaire.

Les militaires prévenus

Parmi les révélations sur la prise d'otages d'In Amenas, publiées ce vendredi par El...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant