Algérie : les autorités diffusent une photo de Bouteflika

le
0
Algérie : les autorités diffusent une photo de Bouteflika
Algérie : les autorités diffusent une photo de Bouteflika

C'est l'image que tout le monde attendait. L'agence de presse APS a diffusé mercredi après-midi les premières photos du président algérien Abdelaziz Bouteflika depuis son hospitalisation en France fin avril. Alors que l'inquiétude grandissait concernant l'état du dirigeant, les autorités ont ainsi décidé de faire taire les rumeurs sur un éventuel décès du dirigeant, invisible dans les médias depuis plus d'un mois et demi.

Les photos montrent Abdelaziz Bouteflika, habillé d'une robe de chambre, en compagnie de Abdelmalek Sellal, le Premier ministre algérien, et du chef d'état-major de l'armée Ahmed Gaïd Salah, dans un des salons de l'établissement de santé des Armées des Invalides à Paris où il a été transféré après son hospitalisation à l'hôpital du Val-de-Grâce, selon El Watan. Au cours de cette audience, il est également apparu portant une tasse à sa bouche, selon les photos.

Les trois hommes se sont rencontrés mardi pour une entrevue de deux heures pendant laquelle le président algérien Abdelaziz Bouteflika aurait donné «des instructions» dans «tous les domaines», selon les autorités.

Selon un journaliste, la rencontre a également été filmée et des extraits seront diffusés mercredi soir à 20 heures à la télévision algérienne.

Bouteflika apparaîtra ce soir au JT de 20 heures de l'ENTV Hier, la séance de travail a été filmée lors de la visite du 1er ministre à Paris? Malik Aït-Aoudia (@malikaitaoudia) June 12, 2013

Mardi, les «médecins accompagnateurs» du président à Paris avaient assuré dans un bulletin de santé que Abdelaziz Bouteflika observait une «période de réadaptation fonctionnelle» à l'Institution des Invalides «en vue de consolider l'évolution favorable de son état de santé». Selon la version officielle, il a été admis en urgence à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce à Paris après un AVC mineur le 27 avril 2013.

Arrivé au pouvoir en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant