Algérie : Le président de la Fédération accuse Lyon

le
0
Algérie : Le président de la Fédération accuse Lyon
Algérie : Le président de la Fédération accuse Lyon
Mohamed Raouraoua, le président de la Fédération algérienne, a confirmé que Nabil Fekir avait bien donné son accord pour jouer avec l'Algérie. Et il estime que Lyon a joué un rôle dans le revirement du joueur.

Le choix de Nabil Fekir a pris une nouvelle tournure ces dernières heures. Né en France de parents algériens, l'attaquant (ou milieu offensif) de l'OL a le choix entre la sélection française et la sélection algérienne. Selon Le Parisien vendredi, c'est l'Algérie qui a remporté ce duel à distance. Convoqué par Christian Gourcuff, le sélectionneur français des Fennecs, Fekir aurait donné son accord à l'ancien coach de Lorient. Une information démentie à la surprise générale par le principal intéressé sur son compte Facebook et sur le site officiel de l'OL quelques heures plus tard.

« L'OL a joué un rôle dans cette affaire »

En marge d'une réunion de la Fédération algérienne samedi, son président, Mohamed Raouraoua, a tenu à clarifier une situation extrêmement confuse. « Nous avons convoqué Nabil Fekir parce qu'il a appelé Christian Gourcuff pour l'informer de son choix de revêtir le maillot de l'Algérie, a-t-il confié selon des propos rapportés par France Football. Il a aussi assuré qu'il serait bien présent au stage de Doha. » Et selon le dirigeant algérien, l'OL a joué un rôle dans ce revirement de situation. « On a été surpris par le communiqué officiel publié sur le site du club et cela prouve que le club a joué un rôle dans cette affaire. » Une affaire qui risque encore de faire parler d'elle tant que le jeune Lyonnais n'aurait pas fait un choix définitif.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant