Algérie : le président Bouteflika fait une rare apparition publique

le
0
Algérie : le président Bouteflika fait une rare apparition publique
Algérie : le président Bouteflika fait une rare apparition publique

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, affaibli par la maladie, a fait une rare apparition publique jeudi à l'occasion de l'inauguration du nouveau Centre international des conférences à Alger, annonce APS. Accompagné de son frère cadet et conseiller Saïd, le président Bouteflika, en fauteuil roulant, a dévoilé une plaque inaugurale à l'entrée du nouvel édifice avant de visiter la grande salle de réunion et son bureau personnel. Une apparition diffusée par la télévision d'Etat.

 

Il a ensuite suivi dans une des salles de conférence du Centre une présentation de ce joyau architectural dont il avait lui-même donné le coup d'envoi des travaux en 2005, au début de son deuxième mandat. Aucune déclaration n'a été faite par Bouteflika durant toute sa sortie.

 

Construit à Club des Pins, station balnéaire et sanctuaire du pouvoir, le Centre international des conférences dispose d'un auditorium de 6000 sièges et d'une salle de conférence de 700 places. Il abrite également six salles de réunion pouvant accueillir 300 personnes chacune, une grande salle de banquet d'une capacité de 3000 personnes, une bibliothèque et une clinique équipée d'un bloc opératoire.

 

Des apparitions publiques de plus en plus rares

 

Aujourd'hui âgé de 79 ans, le président Bouteflika a été élu pour un 4e mandat en 2014, un an après l'AVC qui l'avait conduit à l'hôpital du Val-de-Grâce à Paris où il avait séjourné plus de deux mois. Une sortie d'autant plus unique que ses activités publiques se font de plus en plus rares, à cause de sa maladie.

 

Abdelaziz Bouteflika était apparu en mars 2014, pour déposer son dossier de candidature pour la présidentielle, puis en avril de la même année à la cérémonie de prestation de serment après sa réélection ou encore en juillet dernier lorsqu'il s'est recueilli sur la tombe des martyrs de la guerre d'Algérie à l'occasion du 54e anniversaire de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant