Algérie, le choix des mots

France 24 le
0

François Hollande reconnait "les souffrances que la colonisation a infligé au peuple algérien". Une reconnaissance qui n'est qu'une repentance qui ne dit pas son nom pour certains à droite. "C'est historique", explique un algérien. Un autre, accuse la France d'être complice de l'instrumentalisation de l'histoire par le pouvoir algérien.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant