Algérie : l'otage français Hervé Gourdel a été assassiné par les jihadistes

le
5
Algérie : l'otage français Hervé Gourdel a été assassiné par les jihadistes
Algérie : l'otage français Hervé Gourdel a été assassiné par les jihadistes

Le groupe «Jund al-Khilafa», affilié à l'Etat islamique, a mis sa menace à exécution et a diffusé ce mercredi une vidéo mettant en scène la décapitation d'Hervé Gourdel, le guide de haute montagne niçois âgé de 55 ans, qui a été enlevé dimanche dernier au c½ur du parc national du Djurdjura, en Algérie. En France, les réactions des proches et de la classe politique affluent, François Hollande dénonce un «assassinat lâche et cruel.». «Cette agression contribue à renforcer ma détermination» a continué le président français avant de confirmer que les frappes françaises en Irak se poursuivront. La justice française a ouvert une enquête pour assassinat.

Cette vidéo, intitulée «Message de sang pour le gouvernement français», a été diffusée une quarantaine d'heures après l'ultimatum des terroristes exigeant la fin des frappes françaises en Irak contre l'EI. La vidéo débute par des images de François Hollande prises au cours de la conférence de presse durant laquelle il a annoncé la participation de la France à l'intervention en Irak, ainsi que des images d'avions de bombardement. Elle montre ensuite Hervé Gourdel, agenouillé et les mains derrière le dos, entouré de quatre hommes armés aux visages dissimulés.

Notre question du jour : redoutez-vous un attentat sur le sol français

Dans cette séquence d'un peu moins de 5 minutes, Hervé Gourdel s'exprime une dernière fois sous la contrainte : «Hollande tu as suivi (...) Obama» déclare-t-il, avant d'adresser un message d'amour à sa famille et à ses proches.

VIDEO. L'otage français en Algérie Hervé Gourdel a été exécuté

L'un des hommes lit ensuite un message dans lequel il dénonce l'intervention des «croisés criminels français» contre les musulmans en Algérie, au Mali et en Irak notamment. Il affirme qu'au terme du délai accordé à la France pour cesser sa «campagne contre l'Etat islamique et sauver» son ressortissant, le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • klein44 le jeudi 25 sept 2014 à 11:58

    de un : qu allait il donc faire en algerie - tout le monde sait qu il faut eviter tous ces pays musulmans ? et les agents secrets qui savent toujours tout, aussi bien les francais que les americains - il savent quand je vais aux toilette mais sont incapables de retrouver un homme - et c est sans intérêt - ca ne rapporte rien , ca coute

  • mlaure13 le jeudi 25 sept 2014 à 11:39

    M9408...le piège est là...ne confondons pas l'islam en tant que religion et les djihadistes...ils n'attendent que cela, pour nourrir le creuset de leur abomination...

  • mlaure13 le jeudi 25 sept 2014 à 11:34

    Point de mièvrerie…Les gens ont la mémoire courte ou par trop sélective…ils ont facilement oublié, pour autant qu’ils l’aient su, les exactions en Algérie, du temps ou elle se voulait française, cultivée et civilisée ?!!!...

  • cavalair le mercredi 24 sept 2014 à 22:41

    Nous savons bien que ceci nous attend tous quand les islamistes prendront le controle de la France et vue le nombre dans les rues ce n'est pas pour dans longtemps

  • 35924358 le mercredi 24 sept 2014 à 19:20

    Il y a aussi plein de djihadistes à Gaza, amis de ceux de l'EI. Ne l'oublions pas.