Algérie : l'imam condamné à 3 mois ferme pour avoir menacé l'écrivain Daoud

le , mis à jour à 17:42
0

Le tribunal d'Oran a rendu son verdict. L'imam salafiste Zraoui Hamadache, qui avait menacé de mort l'écrivain et journaliste Kamel Daoud, a été condamné mardi à six mois de prison dont trois ferme. Il a également écopé d'une amende de 50 000 dinars (environ 500 euros). Le 1er mars, le procureur avait requis une peine de 6 mois de prison ferme et 50.000 dinars.

Kamel Daoud, ont assuré ses proches, estime que la décision du tribunal «devrait réjouir tous les défenseurs de la liberté d'expression» parce qu'elle «permet de baliser ce qui est possible et ne l'est pas en matière de débat idéologique». Le journaliste, alité à la suite d'une fracture à la jambe, pense aussi que la peine infligée au religieux «n'est pas possible dans d'autres pays musulmans comme le le Yémen ou l'Egypte».

Cette condamnation est «sans précédent» a commenté Me Khaled Bourayou, un avocat ayant défendu de nombreux journalistes depuis 20 ans. De son côté, le Syndicat National des Journalistes (SNJ) s'est aussi réjoui d'une «excellente» décision même s'il la souhaitait «plus sévère». Elle «aura une vertu pédagogique, de nature à mettre fin à l'impunité totale des prédicateurs qui appellent au meurtre», a délaré à l'AFP son secrétaire général, Kamel Amarni. «Au moment des faits nous avions réclamé une sanction exemplaire contre ce terroriste - on ne peut pas l'appeler autrement- qui a appelé à l'assassinat d'un journaliste», a-t-il rappelé. Injoignable, l'imam absent au prononcé du jugement n'a pas encore réagi à sa condamnation. 

L'affaire remonte à décembre 2014. L'imam avait publié sur Facebook un appel contre Kamel Daoud qu'il qualifie «d'apostat» et de «sionisé qui insulte le Coran et combat l'islam». Menaçant, l'imam controversé avait écrit dans ce post (supprimé depuis) que «si la charia islamique était appliquée en Algérie, la sanction serait la mort pour apostasie et hérésie» contre le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant