Algérie : Hollande vante « la grande maîtrise intellectuelle» de Bouteflika

le , mis à jour le
3
Algérie : Hollande vante « la grande maîtrise intellectuelle» de Bouteflika
Algérie : Hollande vante « la grande maîtrise intellectuelle» de Bouteflika

Peu après sa visite au salon aéronautique du Bourget (Seine-Saint-Denis), le président François Hollande est arrivé à Alger ce lundi en début d'après-midi pour une visite éclair. «La France est le premier partenaire économique de l'Algérie, entend le rester et même entend encore développer sa présence», a t-il déclaré dès son arrivée sur le sol algérien. François Hollande a souligné «l'installation de très importantes entreprises comme Renault, Sanofi, Alstom et bientôt Peugeot» dans ce pays.

Il a aussi salué «le combat commun» mené par les deux pays contre la menace jihadiste. «Cet ennemi terrible implacable auquel nous avons porté des coups et encore récemment, ces dernières heures», a-t-il dit faisant probablement référence à la mort annoncée par la Libye du chef jihadiste Mokhtar Belmokhtar, cerveau de la meurtrière prise d'otages d'In Amenas en Algérie en 2013, dans un raid américain. Mais ni Alger, dont le sanguinaire jihadiste est originaire, ni les Etats-Unis n'ont confirmé son décès.

Après avoir salué le rôle d'Alger «pour la paix au Mali», Hollande a exprimé sa «gratitude au gouvernement algérien qui a tout fait pour trouver les coupables et les restes d'Herve Gourdel», le ressortissant français décapité après avoir été enlevé en septembre 2014 par un groupe armé.

VIDEO. François Hollande arrive à Alger

 

C'est la deuxième fois que Hollande se rend en Algérie en tant que chef de l'Etat. Mais c'était cette fois l'occasion d'une courte visite pour rencontrer son homologue Abdelaziz Bouteflika, en convalescence dans la résidence d'Etat de Zéralda, à une quarantaine de kilomètres d'Alger.

C'est là que le président algérien, 78 ans, très affaibli par la maladie, séjourne dans une extrême opacité, loin de son palais présidentiel sur les hauteurs d'Alger. Hollande a été accueilli à l'aéroport par le président du conseil de la nation (Sénat), ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le lundi 15 juin 2015 à 16:09

    ils parle peut-être des retraités dcd qui perçoivent encore leur retraite?

  • frk987 le lundi 15 juin 2015 à 09:34

    Encore une journée de gagnée sans travailler, il est splendide notre père Ubu.

  • guerber3 le dimanche 14 juin 2015 à 21:34

    Le roi-fainéant dépense notre argent sans compter, personne n' avait osé, même mitterand n' avait pas la santé pour ce rythme infernal...!