Algérie : Halilhodzic parti pour rester ?

le
0
Algérie : Halilhodzic parti pour rester ?
Algérie : Halilhodzic parti pour rester ?
Vahid Halilhodzic a semblé touché par le soutien d'Abdelaziz Bouteflika. En marge de la réception des Fennecs dans le palais présidentiel, le président algérien a demandé à son sélectionneur de rester.

Vahid Halilhodzic semblait en partance pour le club turc de Trabzonspor avant le début de la Coupe du Monde. C'est d'ailleurs pour cette raison que Christian Gourcuff était annoncé avant l'heure comme le successeur de « coach Vahid » à la tête des Fennecs. Pourtant, tout pourrait être remis en question après la réception de la délégation algérienne au palais présidentiel mercredi soir au lendemain de l'élimination de l'Algérie, sortie avec les honneurs en huitièmes de finale par l'Allemagne après prolongation (2-1).

En marge de cette réception, Abdelaziz Bouteflika a demandé à Halilhodzic de rester. Un soutien qui a semblé toucher le sélectionneur algérien, révèle nos confrères du Buteur. Tout sourire, l'ancien entraîneur du PSG a même livré une réponse qui pourrait laisser penser qu'il n'est peut-être pas aussi pressé de passer le relais à Gourcuff ou un autre. « Cela n'a pas été toujours facile mais il faut continuer sur cette dynamique. Grâce à notre jeu, nous sommes devenus les chouchous des Brésiliens. »

Un peu plus tôt, le président algérien avait été on ne peut plus clair. « Vahid (Halilhodzic) doit rester avec nous. C'est une grande équipe que nous avons », avait lancé Bouteflika devant un large auditoire avant de s'entretenir en privé avec Halilhodzic et avec le président de la Fédération algérienne, Mohamed Raouraoua. Reste à savoir si le forcing du président algérien pour conserver « Coach Vahid » aura l'effet escompté.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant