Algérie : des centaines de personnes mangent en public en plein ramadan

le
7
Algérie : des centaines de personnes mangent en public en plein ramadan
Algérie : des centaines de personnes mangent en public en plein ramadan

C'est une première dans le pays depuis des décennies. En Algérie, samedi, à quelques jours de la fin du mois de ramadan, plus de 300 personnes se sont rassemblées dans la ville «rebelle» de Tizi Ouzou, en Kabylie, pour manger en public en plein jour. Une manière de demander à l'Etat de respecter les libertés individuelles. D'autant que la région a souvent été le théâtre de troubles liés aux revendications culturelles et identitaires des Kabyles qui ont très mal vécu les politiques d'arabisation imposées par le gouvernement depuis l'indépendance.

Vers 13 heures, la place Matoub-Lounès était noire de monde. Il y avait ceux qui allumaient leur cigarette, ceux qui buvaient de l'eau, voire de la bière et ceux qui avaient apporté de quoi se nourrir. Un pique-nique géant somme toute banal, mais en Algérie, où l'islam est une religion d'Etat, c'est un véritable défi au pouvoir central. Habituellement, ceux qui ne jeûnent pas bravent l'interdit en cachette.

Les non-jeûneurs se sont ensuite rassemblés devant le nouveau commissariat de la ville pour exprimer pacifiquement leur voix et demander aux policiers de respecter leur liberté de conscience. Le choix de ce lieu était symbolique, car il y a une semaine, plusieurs jeunes ont été arrêtés alors qu'ils mangeaient dans une cafétéria. Rien n'interdit pourtant dans la loi algérienne de se sustenter pendant le ramadan.

Pour d'autres habitants, en revanche, ce rassemblement était un outrage, estimant que le respect de l'islam et donc de l'Algérie implique de faire le ramadan. Jusque dans les années 1980, dans les villes au moins, les restaurants étaient ouverts et ne jeûnaient que ceux qui le voulaient.

La guerre anti-islamiste de plus de dix ans (à partir des années 1990) a changé la donne. Depuis, la société civile et nombre de partis d'opposition dénoncent ce qu'ils appellent «l'islamisation rampante» de l'Algérie, accentuée avec le Printemps arabe ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • vd46 le lundi 5 aout 2013 à 12:04

    bravo les gars ! + de courage que nos politiques et autres qui tolèrent le hallal ,les critiques contre le porc et l'alcool ,siffler la MARSEILLAISE ,les femmes voilées et celles burkatisées ,les mariages forcés ,les imams anti chrétiens ,français ,occidentaux ,etc !!!

  • M7093115 le dimanche 4 aout 2013 à 21:20

    Bravo Bravo à vous tous défenseurs de la liberté vous êtes de vrais héros de la démocratieNe vous laissez pas impressionner par le fanatismeNos grands défenseurs des droits de l' hommes seraient bien inspirés de vous soutenir davantage

  • Gary.83 le dimanche 4 aout 2013 à 19:56

    c'est le despotisme éclairé !!

  • Gary.83 le dimanche 4 aout 2013 à 18:57

    bravo les gars et les filles !! les Kabyles sont, c'est sur les plus avancés ! sortez du moyen age !! mon pere est né à Azazga ( pres de tizi ouzou ) et il serait fier de vous ! j'en ai des larmes !!!

  • bordo le dimanche 4 aout 2013 à 18:41

    Bravo les gars ! En démocratie, on fait ce que l'on veut tant que cela ne nuit pas à la liberté de l'autre. Et je ne vois pas en quoi ceux qui veulent manger nuisent à la liberté de ceux qui veulent respecter les préceptes de leur religion.

  • M601364 le dimanche 4 aout 2013 à 18:34

    Mai 1968!!!!!!!!!!!!!

  • LeRaleur le dimanche 4 aout 2013 à 17:23

    En voilà une bonne idée.