Algérie : Christian Gourcuff confirme qu'il veut partir

le
0

Comme le laissaient entendre les derniers bruits en provenance d'Algérie, Christian Gourcuff a confirmé ce jeudi soir vouloir quitter son poste de sélectionneur des Fennecs.

C’est dans les colonnes du Télégramme que Christian Gourcuff a confirmé l’information qui courait depuis quelques jours maintenant : il souhaite mettre un terme à sa collaboration avec la Fédération algérienne. Un peu moins de deux ans après son arrivée chez les Fennecs, le Breton souhaite de nouveau entraîner au quotidien. « Oui, je veux partir, ce n'est pas nouveau, je l'ai déjà dit au président de la Fédération au mois de novembre. Mais il a refusé que je parte. Je leur ai redit que ma position n'avait pas changé et que je souhaitais m'en aller », a-t-il expliqué.

Néanmoins, l’ancien entraîneur de Lorient et de Rennes sous contrat avec l’Algérie et ne compte pas aller au clash. Il espère que le bon sens de ses dirigeants l’emportera. « Je ne vais pas aller au conflit. Quel serait l'intérêt d'une fédération de garder un sélectionneur qui souhaite s'en aller ? Là, l'équipe est pratiquement qualifiée, c'est bientôt la trêve estivale, c'est le moment », ajoute Christian Gourcuff.

En effet, en s’imposant à domicile contre l’Ethiopie, puis en arrachant un match nul là-bas, les coéquipiers de Rachid Ghezzal ont fait un grand pas vers la prochaine Coupe d’Afrique des Nations. Mais les joueurs algériens ont multiplié les appels du pied à leur sélectionneur pour l’inciter à rester. En vain, à en croire les dernières déclarations du technicien français, qui pourrait reprendre du service en Ligue 1 où Nantes, Lille et Bordeaux pourraient être intéressés par son profil. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant