Algérie-Burkina (1-0): les Fennecs décrochent leur ticket pour le Brésil

le
0
Algérie-Burkina (1-0): les Fennecs décrochent leur ticket pour le Brésil
Algérie-Burkina (1-0): les Fennecs décrochent leur ticket pour le Brésil

Remontés à bloc, les joueurs algériens, et à leur tête le coach Vahid Halilhodzic, y ont cru jusqu'au bout et ils ont eu raison. Malmenés en début de partie, ils se sont battus jusqu'à la dernière minute pour décrocher leur ticket pour le Mondial 2014 au Brésil, grâce à un but de Bougherra dès le retour des vestiaires.

Quand l'arbitre sénégalais a sifflé la fin d'une partie très serré, c'est toute l'Algérie qui a été délivrée. L'ambiance électrique était au stade de Blida, trop petit pour accueillir des milliers de supporteurs livrés à eux-mêmes dès la matinée. Le stade Chaker, lieu fétiche des Fennecs, n'a pas failli à sa réputation après cette victoire très significative pour tout un peuple, jusqu'au plus hauts dirigeants de l'Etat, qui n'attendaient que la qualification.

Dès lors, le stade est gagné par une ferveur exceptionnelle. Les joueurs étaient sous pression. Vahid Halilhodzic, comme un fou sur le bord du terrain, s'en est souvent pris à l'arbitrage. Battue lors du barrage aller au Burkina-Faso (2-3), l'Algérie se savait menacée. Les coéquipiers de Feghouli ont su répondre avec panache, parfois avec beaucoup de force, à l'image de ce tacle dangereux de Bougherra en première période qui ne lui a valu qu'un petit carton jaune. Frayeur sur le banc algérien. Mais la tactique de Vahid a gagné. La domination des Fennecs après le but libérateur a cloué les Etalons pourtant très offensifs. Le Burkina a bien poussé en fin de match mais l'attaque s'est montrée imprécise.

Encouragés par un public ultra révolté après la défaite du match aller, la formation algérienne a su tenir sa victoire jusqu'au bout. Provoquant une liesse indescriptible dans les rues d'Alger comme en province, dès le coup de sifflet final. Les Algériens joueront leur quatrième Mondial, après 1982, 1986 et 2010.

L'Algérie et le Ghana sont devenues mardi les deux dernières équipes africaines qualifiées. Les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant