Algérie : Bouteflika a reçu Jean-Marc Ayrault

le
2
Algérie : Bouteflika a reçu Jean-Marc Ayrault
Algérie : Bouteflika a reçu Jean-Marc Ayrault

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a reçu, lundi en fin de journée, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, en visite depuis dimanche soir en Algérie, et ce pour trois jours. Au cours de cette audience exceptionnelle en raison de l'état de santé affaibli de Bouteflika, les deux hommes ont évoqué, en présence du chef du gouvernement algérien Abdelmalek Sellal, les relations entre l'Algérie et la France et leur renforcement dans les domaines économiques, mais aussi sécuritaires notamment sur la région du Sahel.

Les relations algéro-françaises sont «de très bonne qualité, au beau fixe, amicales, profondément sincères et marquent les deux nations», a déclaré, dès son arrivée dimanche, à Alger, le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault. Il a souligné que ces relations ont connu «une nouvelle étape depuis la visite en décembre 2012 du président François Hollande». Le chef du gouvernement français doit, au cours de ce déplacement, rencontrer des personnalités politiques du pays, du secteur économique, mais aussi des acteurs de la société civile et des étudiants. Il sera également question de «constater l'avancement des projets décidés depuis un an», entre les deux pays, tels que l'usine Renault, près d'Oran.

Jean-Marc Ayrault a également pris part lundi au premier comité intergouvernemental décidé à l'issue de la visite de François Hollande, il y a tout juste un an. Cette réunion a pour but d'instaurer une concertation continue entre Alger et Paris. Ayrault a jugé, dans un entretien à la presse locale, que la coopération en matière de défense avec Alger «revêt une grande importance». Il a affirmé que «notre coopération inclut des exercices communs, des actions de formation au bénéfice de l'Armée nationale populaire, un dialogue stratégique».

«Les attentes sont fortes»

Cependant, cette visite est davantage axée sur un renforcement du partenariat franco-algérien ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4760237 le lundi 16 déc 2013 à 21:54

    Echangerions premier ministre incompétent contre immigration choisie.

  • M4426670 le lundi 16 déc 2013 à 13:39

    "l'ingénierie" française s'exporte! S'ils pouvaient le garder.... L'espoir fait vivre....