Algérie : Bouteflika à Genève pour des contrôles médicaux

le , mis à jour à 18:25
0

Pour une fois, c'est la présidence algérienne qui l'annonce avant que la rumeur ne prenne place et fasse encore des dégâts sur les réseaux sociaux. Le président de la République Abdelaziz Bouteflika, 79 ans, est arrivé dimanche à Genève, en Suisse, pour «une visite privée» durant laquelle il effectuera des «contrôles médicaux périodiques», a annoncé la présidence dans un communiqué laconique transmis à l'agence officielle APS.

Bouteflika a quitté le pays dans la matinée pour Genève, a indiqué le communiqué de la présidence algérienne sans préciser la durée de ce séjour. Habituellement le président algérien, frappé en 2013 par un AVC, effectuait ses contrôles médicaux en France, au Val-de-Grâce à Paris, puisdans une clinique de Grenoble, dans l'Isère, où pratique maintenant son ancien chirurgien de l'hôpital militaire parisien.

Le 10 avril dernier, une image du chef de l'Etat algérien diffusé sur Twitter par le Premier ministre français Manuel Valls après sa rencontre avec Bouteflika avait irrité Alger. Elle montrait un président algérien très affaibli par la maladie, ce qui a relancé les spéculations sur sa succession et la personnalité qui le remplacera. Toute la semaine, la presse et les réseaux sociaux se sont émus après la diffusion de ce cliché et les hautes autorités y ont vu un geste fâcheux de la part du chef du gouvernement français.

Elu en 2014 pour un quatrième mandat, Abdelaziz Bouteflika a célébré ses 79 ans le 2 mars dernier. Sa dernière apparition publique remonte à plus de trois ans, il ne se déplace plus en Algérie, n'assiste à aucune réunion à l'étranger. Il délègue souvent les présidents des deux chambres du Parlement, Abdelkader Bensalah et Larbi Ould Khelifa, ou le Premier ministre Abdelmalek Sellal, pour le représenter dans les forums internationaux.

En fauteuil roulant, la santé du président algérien demeure un mystère pour les autorités qui ne ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant