Algérie : attaque à la roquette d'un complexe gazier, Aqmi revendique

le , mis à jour le
0

Un site gazier algérien a été pris pour cible par des tirs de roquette, dans la nuit de jeudi à ce vendredi. Adlène Meddi, rédacteur en chef du quotidien francophone «el Watan» (la nation), explique, sur son compte Twitter, que les faits se sont produits sur le site de Krechba, 1 300 km au sud d'Alger, la capitale algérienne.

Cette base est utilisée par l'algérien Sonatrach, le britannique BP et le norvégien Statoil. Trois ou quatre roquettes auraient été utilisées. L'armée a riposté. Il n'y aurait pas de blessés. Le site visé, qui comprend deux bases de vie et un centre de production, est protégé par une clôture de sécurité le long de laquelle des militaires sont postés en permanence.

L'armée avait mis en garde il y a quelques jours

L'agence de presse algérienne APS a confirmé l'attaque, la première depuis celle d'In Amenas, où 40 employés et 29 terroristes sont morts en janvier 2013, en indiquant que «deux terroristes ont tiré des roquettes artisanales sur l'installation gazière» sans faire ni victimes ni dégâts. Une opération a été lancée pour tenter de retrouver les deux assaillants.

Le site Menadefense affirme que les tirs de mortier sont tombés à des endroits non-sensibles, n'engendrant pas de dégâts ou de fuite de gaz. La production a néanmoins été arrêtée en urgence dans la région sur les sites de Teg, Reg et Hassi Rmel.

Statoil a ajouté qu'elle n'a reçu aucune information sur d'éventuelles victimes durant l'attaque et qu'elle a mis en place une «cellule d'urgence» en Norvège et en Algérie. Sonatrach a, de son côté, mis en place une cellule de crise à Hassi Messaoud, 900 km au sud d'Alger. «Notre première priorité est la sécurité de notre personnel (...) Nous sommes en contact avec nos partenaires et nous cherchons à assurer la sécurité des personnes», a enfin annoncé BP en faisant état de la suspension des travaux sur le site par mesure de précaution

L'employé ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant