Alexis Tsipras ne retournera pas négocier à Bruxelles vendredi

le , mis à jour à 21:57
13
ALEXIS TSIPRAS NE RETOURNERA PAS À BRUXELLES VENDREDI
ALEXIS TSIPRAS NE RETOURNERA PAS À BRUXELLES VENDREDI

BRUXELLES (Reuters) - Alexis Tsipras ne reviendra finalement pas à Bruxelles vendredi soir pour poursuivre les négociations avec les créanciers de la Grèce, a déclaré jeudi un responsable de l'Union européenne.

L'hypothèse d'un retour du Premier ministre grec pour des discussions avec des responsables de l'UE, auxquelles les dirigeants du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque centrale européenne (BCE) auraient pu participer, avait été évoquée dans la journée par un haut fonctionnaire européen.

Il avait jugé une telle réunion "probable" à la suite des discussions tenues dans la nuit de mercredi à jeudi entre Alexis Tsipras, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et Jeroen Dijsselbloem, le président de l'Eurogroupe.

Mais la donne politique a évolué dans l'après-midi de jeudi puisque le gouvernement grec, qui devait normalement rembourser 300 millions d'euros au FMI vendredi, a informé le fonds qu'il entendait regrouper les quatre paiements prévus ce mois-ci -- 1,5 milliard d'euros au total -- en une seule échéance payable le 30 juin.

Ce regroupement, dont la possibilité est prévue par les statuts du FMI depuis les années 1970, et qui écarte le risque de faillite immédiate de la Grèce, laisse donc davantage de temps à Alexis Tsipras pour négocier un accord avec ses créanciers.

La décision d'Athènes, qui préfigure peut-être de nouvelles tractations longues et compliquées, a donc sans surprise été accueillie fraîchement à Bruxelles.

"Le regroupement des paiements n'est pas bon signe, cela va être difficile à partir de maintenant", a déclaré le responsable européen. "Il n'y aura pas de réunion demain (vendredi). Les Grecs avaient accepté la nuit dernière d'envoyer une proposition de compromis pour résoudre les points en suspens. Ils ne l'ont pas fait. Il n'est donc pas possible de se réunir demain".

Le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, et la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, deux des principaux créanciers de la Grèce, étaient susceptibles de se joindre aux discussions si elles avaient eu lieu vendredi, avait indiqué dans l'après-midi le haut fonctionnaire européen.

Alexis Tsipras devait auparavant informer le Parlement grec de l'état des négociations en cours, avait déclaré de son côté un haut fonctionnaire du gouvernement grec.

Jean-Claude Juncker doit rencontrer François Hollande, la chancelière Angela Merkel et d'autres chefs d'Etat et de gouvernement lors d'un sommet du Groupe des Sept (G7) qui débute samedi en Allemagne.

(Jan Strupczewski et Renee Maltezou, Wilfrid Exbrayat et Tangi Salaün pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le vendredi 5 juin 2015 à 09:59

    Mais bien sur.....comme le pret cavalerie n'est pas arrivé, il espère qu'il l'aura pour le 30 juin.....dans tes rêves......Cela s'appelle défaut de paiement.....A moins qu'une clause deu FMI lui permette de rembourser le tout en 2050.....

  • porcient le vendredi 5 juin 2015 à 01:55

    Il va envoyer Loukás Papadímos exposer comment entre 1998 et 2002 il a participé à la malversion comptable avant de s'exhiber vice président de la BCE et même premier ministre de son pays ! Même pas inquiété le bonhomme !

  • macgiver le jeudi 4 juin 2015 à 23:53

    Bien joué Tsipras

  • Vina.jc le jeudi 4 juin 2015 à 23:02

    Reculez pour mieux sauter? ou pour mieux nous amuser?

  • M4837592 le jeudi 4 juin 2015 à 22:31

    Il n'y a plus d'autre alternative : ou la Grèce plie ou la zone euro éclate cher Lopez . Elle fera semblant de plier comme d'habitude et on donnera du temps au temps selon la formule de Mit. A la finale on sera encore plus perdant que s'il y avait un Grexit . Les amerlocs le craignent pour quelles raisons ? Parce que Goldman Sach est mouillé jusqu'au cou dans cette mierda.

  • lopez69 le jeudi 4 juin 2015 à 22:23

    Le plus malin n'est pas celui qui paraît l'être, l'âge, le pouvoir dans cette affaire, n'auront aucun avantage car comme l’écrivait Corneille, dans une âme bien née, la valeur n'attend point le nombre des années. Les Grecs ont la main & ils le savent, ils feront plier le colosse européen qui n'a pas su dire non lorsqu'il était encore temps!

  • taz40 le jeudi 4 juin 2015 à 22:17

    jen oubli 500 M

  • taz40 le jeudi 4 juin 2015 à 22:17

    ca me fait rire il n'arrive pas à payer 300 M€ mais 24 jours plus tard ils peuvent payer 1000 M€....

  • big_deal le jeudi 4 juin 2015 à 22:16

    Ou comment gagner 26 jours

  • taz40 le jeudi 4 juin 2015 à 22:15

    c'est surtout ca te barbera lol

Partenaires Taux