Alexandre Lacazette n'oublie pas mais veut aller de l'avant

le
0
Alexandre Lacazette n'oublie pas mais veut aller de l'avant
Alexandre Lacazette n'oublie pas mais veut aller de l'avant

Attendu au tournant après une dernière saison de premier plan, Alexandre Lacazette, l'attaquant lyonnais, avoue avoir appris de son été mouvementé. Le Tricolore est prêt à repartir de l'avant, même s'il n'oublie pas certaines déclarations de son coach.

Si les coéquipiers de Maxime Gonalons se sont imposés samedi soir contre Troyes (1-0, 12eme journée de Ligue 1), cette victoire n’a pas dissipé tous les doutes du côté de l’OL. Parmi ceux-ci, il y a notamment le manque récurrent d’efficacité des troupes de Hubert Fournier, qui ont tiré la bagatelle de trente fois sur la pelouse du Stade de l’Aube (pour cinq frappes cadrées et un but… sur penalty de Claudio Beauvue). Et lorsque l’on parle de rendement offensif, on évoque forcément la méforme persistante d’Alexandre Lacazette (24 ans), qui reste loin de son meilleur niveau après l’interminable feuilleton de sa prolongation de contrat, avec un salaire annuel estimé à 4,2 millions d’euros brut (sans les primes).

Les côtés négatifs du monde du foot

Auteur de deux buts depuis le début de la saison en championnat (contre les 27 réalisations du dernier exercice), Alexandre Lacazette arrive-t-il à gérer cette nouvelle pression sur ses épaules ? « Ça a changé, j’ai pris encore plus de notoriété au sein du club, a-t-il expliqué ce dimanche au micro de Sidney Govou, consultant pour Canal+. J’ai passé un été un peu compliqué, mais c’est désormais dans mon dos. J’ai encore appris que le monde du foot n’est pas aussi beau que l’on peut le croire. Après, il y a des bons et des mauvais côtés. Ça m’a fait grandir mentalement. Maintenant, ça ne me dérange pas de savoir que j’ai passé un été comme ça. »

Blessé par Hubert Fournier

Orphelin de Nabil Fekir, Alexandre Lacazette reste notamment marqué par certaines déclarations de son coach qui ne l’a visiblement pas assez soutenu dans l’adversité (et compte tenu de ses douleurs au dos). « Ça m’a blessé, poursuit le Tricolore. C’était plus pour me piquer afin que je puisse revenir. Je suis plus déçu qu’autre chose, mais on s’est expliqué. C’était sa manière de voir les choses. Là, on est passé à autre chose. J’ai voulu forcer pour aider l’équipe plutôt que de me reposer. Et ça n’a pas été utile. Ça m’a appris que ça ne sert à rien de forcer quand le corps ne va pas bien. C’est une période qui m’aura fait grandir. »

Porte ouverte pour l’été prochain

Avec l’Euro 2016 en ligne de mire, Alexandre Lacazette espère désormais retrouver le chemin des filets avec continuité afin de relancer l’OL et d’accrocher le bon wagon avec les Bleus. Le Lyonnais doit faire abstraction de la pression pour poursuivre son ascension. Et migrer sous d’autres cieux l’été prochain ? « Je m’aperçois que je suis très attendu, conclut le numéro 10. Plus qu’avant. C’est le jeu. Je n’ai pas le choix. Mes coéquipiers attendent beaucoup de moi. Mon rôle, c’est de marquer. Et quand je ne marque pas, je suis déçu pour moi et pour eux. L’avenir ? Une carrière à la Karim Benzema, tout le monde en rêve. Si à la fin de la saison, il y a l’opportunité de partir parce que j’ai fait une belle saison, il n’y a pas de souci. Maintenant, je suis encore sous contrat (jusqu’en juin 2019). Il n’y a pas non plus de problème pour rester. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant