Alexandre Bompard, Henri de Castries... Ces patrons qui pourraient entrer au gouvernement de Fillon

le
10

Si François Fillon est élu président de la République en mai prochain, il n'est pas exclu que des personnalités issues de la société civile entrent au gouvernement. Tour d'horizon des possibilités.

(De gauche à droite), Antoine Gosset-Grainville , Henri de Castries, Alexandre Bompard et Pierre Danon seraient susceptibles de faire partie du gouvernement de François Fillon. ( AFP / )
(De gauche à droite), Antoine Gosset-Grainville , Henri de Castries, Alexandre Bompard et Pierre Danon seraient susceptibles de faire partie du gouvernement de François Fillon. ( AFP / )

Désigné candidat de la droite pour la présidentielle de 2017 à l'issue de la primaire dimanche soir, François Fillon devrait désigner d'ici début 2017 les principaux ministres appelés à conduire les réformes, ainsi qu'il l'a promis sur son site. "C’est la condition nécessaire pour que les ministres puissent se préparer aux lourdes responsabilités qui leur seront confiées et réussissent dans leur mission", précise-t-il. Il a promis une équipe resserrée d'une quinzaine de membres, avec des personnalités issues de la société civile.

Parmi ces personnalités non politiques, plusieurs noms circulent déjà dans les médias, comme Alexandre Bompard, Henri de Castries, Pierre Danon ou encore Alain Gosset-Grainville.

► Alexandre Bompard, l'ancien conseiller

Alexandre Bompard, patron de la Fnac, le 27 février 2015.
Alexandre Bompard, patron de la Fnac, le 27 février 2015. ( AFP / ERIC PIERMONT )

Conseiller technique en 2003 de François Fillon, alors ministre des Affaires sociales et du Travail, Alexandre Bompard (44 ans), a suivi ce dernier lors de sa campagne pour la primaire. Énarque, inspecteur des finances, il a dirigé Canal+ et Europe 1 avant de prendre la tête en 2011 la tête de la Fnac.

► Henri de Castries à Bercy ?

Henri de Castries, ancien patron d'Axa, le 23 juin 2016.
Henri de Castries, ancien patron d'Axa, le 23 juin 2016. ( AFP / ERIC PIERMONT )

Passé par l'ENA, où il fut un élève de la fameuse promotion Voltaire avec François Hollande, Ségolène Royal et Dominique de Villepin, Henri de Castries (62 ans), a dirigé le groupe d'assurances Axa pendant 17 ans avant de le quitter en mars dernier.

Ami de François Fillon, il a joué un vrai rôle dans le financement de sa campagne assure LCI, en l'aidant à renforcer ses contacts dans les milieux patronaux ou à récolter des fonds. La chaîne d'information explique qu'il va rédiger le programme économique du candidat de la droite. De là à dire qu'il pourrait être nommé ministre de l'Économie, il n'y a qu'un pas...

► Pierre Danon, le directeur de campagne adjoint

Pierre Danon le 23 septembre 2009.
Pierre Danon le 23 septembre 2009. ( AFP / ERIC PIERMONT )

Ancien président de Numéricable, Pierre Danon (60 ans), était le directeur adjoint de campagne du candidat lors de la primaire de la droite. Il a notamment soigné le contact avec les patrons selon les médias.

► Antoine Gosset-Grainville, l'ex-collaborateur à Matignon

Antoine Gosset-Grainville le 16 juillet 2009.
Antoine Gosset-Grainville le 16 juillet 2009. ( AFP / BERTRAND GUAY )

Cofondateur du cabinet d'avocats d'affaires BDGS, ex-numéro deux de la Caisse des dépôts et consignations, Antoine Gosset-Grainville (50 ans) a été le collaborateur de François Fillon lorsqu'il était Premier ministre entre 2007 et 2010. Conseiller discret du candidat à la présidentielle, il pourrait avoir de nouveau avoir un rôle à jouer dans son hypothétique gouvernement.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2286010 il y a une semaine

    Si cela pouvait être vrai et aller jusqu'à son terme ! Cela nous changerait des ministres n'ayant jamais pris le risque de mettre les pieds dans une entreprise et de se frotter aux réalités économiques. Bravo François Fillon, continue dans cette voie !

  • M3040165 il y a une semaine

    Et encore, vous avez oublié le champion des champions, HARLEM DESIR qui n'a jamais travailler sauf à mettre en place des manifestations avec SOS racisme...

  • 300CH il y a une semaine

    http://www.eur ope1.fr/economie/ces-dix-mesures-du-quinquennat-hollande-que-fillon-veut-abroger-sil-est-elu-2913407

  • M7361806 il y a une semaine

    Quelle belle époque quand François courtisait la belle S

  • frenchto il y a une semaine

    c'est sûr qu'il vaut mieux avoir des gens comme ça que des benoit hamon, arnaud montebourg et autres bras cassés

  • 28351485 il y a une semaine

    Voila la FRANCE DE FILLON !!! Circulez y a rien à voir ....!!!!

  • M7997320 il y a une semaine

    Une "caste" de vicomtes qui connaissent les chiffres, me plait bien plus qu'une caste de vraiçons qui ne connaissent rien à rien, sauf en amitié et copinage.....

  • d.jousse il y a une semaine

    @baril22 : Vous préférez certainement la classe Voltaire, Tous du même format, On voit le résultat.

  • simeoi.j il y a une semaine

    Le nouveau gouvernement est déjà formé!!

  • BARIL22 il y a une semaine

    Une belle caste de vicomtes, rien a changé depuis 1789