Alertes à la bombe dans cinq lycées parisiens

le
0

PARIS (Reuters) - Les forces de l'ordre sont intervenues mardi matin dans cinq lycées parisiens en raison d'alertes à la bombe, mais la situation semblait revenir à la normale en début d'après-midi.

Les élèves des lycées Henri IV, Louis Le Grand, Fénelon, Montaigne et Condorcet, ont été évacués et confinés "dans des endroits sûrs", a-t-on appris auprès du rectorat de Paris.

L'alerte a été levée au moins au lycée Montaigne et un responsable du lycée Louis Le Grand a expliqué qu'il s'agissait probablement d'un appel malveillant.

Les forces de l'ordre, épaulées par des chiens, ont été déployées et ont procédé à des vérifications. A ce stade, rien n'a été découvert sur place, a-t-on ajouté.

L'alerte a été donnée en milieu de matinée par un coup de téléphone.

La France est en état d'alerte depuis les attentats de janvier 2015 contre Charlie Hebdo et un hypercacher et ceux de novembre dernier contre le Bataclan, des cafés et bars de l'est parisien et le stade de France.

(Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant