Alerte sur le prix des légumes !

le
1
Alerte sur le prix des légumes !
Alerte sur le prix des légumes !

Près de 4 € le kilo de courgettes, 6 € pour les aubergines. Ce week-end, sur le marché Kandinsky à Paris (XVe), la température était glaciale, mais le prix des légumes avait pris, lui, un sérieux coup de chaud. « C'est simple, je n'achète que des légumes de saison comme l'endive, qui est à un prix abordable » (2,50 € le kilo), témoigne Luc, un habitué du marché.

 

L'augmentation des prix, entre 4 et 5 fois le tarif habituel, frappe les légumes importés, produits en toute saison, comme la salade, la courgette, l'aubergine ou encore les poivrons. Autant de produits cultivés essentiellement en Espagne, qui fournit près de 30 % des fruits et légumes en Europe.

 

Malheureusement pour le porte-monnaie du consommateur, le pays a connu des épisodes météorologiques difficiles ces derniers mois : sécheresse à l'automne, inondations en décembre et janvier et, pour ne rien arranger, le gel ces derniers temps. De quoi faire baisser la production de moitié dans certaines localités espagnoles dans la région de Murcie et provoquer une montée en flèche des prix.

 

Une chance pour les producteurs français

 

« Cette flambée des prix est une chance pour les producteurs français. Il faut expliquer pourquoi il est absurde de consommer une courgette gorgée d'eau, sans fibre, et qui a parcouru 2 000 km en camion », souligne Jacques Rouchaussé, président de l'association Producteurs de légumes de France.

 

Un avis partagé au marché Kandinsky par Maria-Esther, le sac rempli de poireaux (3 € le kilo), un produit de saison. A ses côtés, Isabelle, la soixantaine, confesse : « J'avoue acheter quelques courgettes en hiver quand je fais de la soupe à mes petits-enfants », sourit-elle. Et justement, ces courgettes espagnoles sont vendues aux alentours de 4 € le kilo en grande surface, alors que leur prix moyen en saison est de 2 €, selon le rapport 2016 de Familles rurales.

 

De son côté, le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 11 mois

    Pour les plus vieux, vous rappelez vous avoir trouvé sur les marchés au mois de février dans les années 60, tous les légumes d'été ? NON, alors vous payez le prix du fuel pour les faire pousser...