Alerte sur le manque de personnel dans les CAF

le
2
Alors que la ministre de la Famille, Dominique Bertinotti, doit recevoir le conseil d'administration de la Cnaf lundi, les représentants des Caisses d'allocations familiales réclament plus de moyens.

«Jamais nous n'avions accumulé autant de retards dans le traitement des dossiers.» Jean-Louis Deroussen, président du conseil d'administration de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf), s'alarme dans un entretien au Parisien ce samedi. Selon lui, 70% des caisses d'allocations familiales (CAF) sont submergées, alors que la crise et la montée du chômage ont fait exploser les nouvelles demandes de RSA, aides au logement et autres allocations. Résultat: les délais d'attente peuvent atteindre «plusieurs semaines». Un aveu d'impuissance qui intervient alors que le conseil d'administration de la Cnaf doit être reçu lundi par la ministre de la Famille, Dominique Bertinotti, en vue de préparer la nouvelle convention entre l'État et l'organisme.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo le dimanche 17 mar 2013 à 18:44

    Et si ils travaillaient ? Sans arrêts maladie de complaisance, jours de valises et tout ce auquel n'ont pas droit les salaries du privé ?

  • jfvl le dimanche 17 mar 2013 à 18:19

    Et si ils revenaient au 39 heures ?